Santé

Ostéopathe

Ostéopathie et chiropraxie
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Indépendant
Salaire moyen Salaire moyen : 1 600€ bruts/mensuel
Tendance emploi ●○○
Synonymes
Praticien(ne) en ostéopathie
Thérapeute ostéopathe
Centres d'intérêt Aider, conseiller, accompagner Soigner

Description

L’ostéopathe pratique une médecine douce : il soulage son patient en réalisant uniquement des manipulations à l'aide de ses mains

 

Activités principales

L'ostéopathie est une médecine douce. L'originalité de cette méthode réside dans le fait qu'elle propose une approche globale du corps et n'interpose aucun intermédiaire instrumental entre le praticien et son patient : l'ostéopathe le soulage en réalisant uniquement des manipulations à l'aide de ses mains

Comment travaille-t-il ?

L'ostéopathe reçoit en consultation des patients souffrant principalement de troubles articulaires, musculaires ou digestifs. Tel un horloger qui vérifie, rouage après rouage ce qui peut mettre la montre en panne, l'ostéopathe utilise toutes les potentialités de sa main pour pouvoir restaurer harmonie et bon fonctionnement. En allant au-delà du symptôme, l'ostéopathe s'intéresse à l'histoire du corps, à ses traumatismes les plus anciens, qui seront parfois passés inaperçus. Après avoir interrogé le patient sur ses troubles, il établit un diagnostic en observant et en palpant les différentes parties de son corps. Il met ainsi en avant les dysfonctionnements qui perturbent l'état de santé général. Ensuite, il établit un planning de séances pendant lesquelles il va réaliser des palpations, des manipulations, des massages pour soulager le corps. Pour y parvenir, il n'utilise que ses mains. Le geste ostéopathique est doux, indolore et fait appel à la mobilité propre de chaque tissu. Il n'utilise aucun instrument et ne fait aucune prescription de médicaments.

Où exerce-t-il ?

La plupart des ostéopathes exercent en libéral au sein de leur propre cabinet, ou dans un cabinet où ils sont associés avec d’autres praticiens. Ils peuvent aussi travailler dans des clubs sportifs, des hôpitaux ou des maisons de retraite.

Compétences pour être Ostéopathe

Qualités requises
Précis :

L'ostéopathie ne tolère pas l'imprécision ! L'ostéopathe réalise des palpations à des endroits déterminés, de façon douce et précise.

Manuel :

Les mains sont les seuls "instruments" à disposition de l'ostéopathe. A lui de décrypter au mieux chaque sensation et tension ressenties lors de ses palpations.

Savoir-faire

  • - Identifier la demande du consultant et cerner son environnement de vie (facteurs personnels, antécédents, symptômes, traitements en cours, ...)
  • - Informer la personne sur le déroulement de la séance d'ostéopathie ou de chiropratique et procéder à son examen physique
  • - Analyser les troubles et leur origine et prendre en compte les interactions anatomiques, biomécaniques, nerveuses, circulatoires
  • - Concevoir la stratégie thérapeutique selon le type de dysfonctionnement musculaire, articulaire, neurologique et informer la personne sur le déroulement du traitement
  • - Détecter les symptômes périphériques, les contre indications traumatiques, inflammatoires, infectieuses et adapter la prise en charge ou orienter vers les partenaires de soins
  • - Conseiller le patient sur l'hygiène de vie, les gestes et les postures adaptés et sur l'utilisation d'appareils, d'équipements (orthèse, déambulateur)
  • - Réaliser une gestion comptable
  • - Réaliser une gestion administrative

 

Savoir

  • - Identification des symptomatologies (fonctionnelles, mécaniques, tissulaires, circulatoires, ...)
  • - Anatomie humaine
  • - Identification des signes et du degré de la douleur
  • - Techniques pédagogiques
  • - Pathologies fonctionnelles
  • - Ergonomie
  • - Posturologie
  • - Neurophysiologie
  • - Biomécanique
  • - Gestes d'urgence et de secours

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Ostéopathe

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'ostéopathie et chiropraxie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Ostéopathe

Pour accéder à ce métier, vous devez être titulaire du diplôme d'ostéopathe (DO). Il se prépare en cinq années après le baccalauréat (S de préférence) dans des établissements agréés par le ministère de la santé. Beaucoup d'écoles proposent néanmoins un cursus plus long (jusqu'à 6 ans).

La formation se partage en 2 phases : d'une part, des enseignements théoriques des sciences médicales fondamentales, de la psychologie, comptabilité, anglais, éthique, psychologie, etc. ; et, d’autre part, des techniques professionnelles de l'ostéopathie. Il faut compter environ 7 500 euros par an pour les frais de scolarité.

Les personnes titulaires d'un diplôme de médecin, de masseur-kinésithérapeute, de sage-femme ou d'infirmier sont dispensées de tout ou partie des enseignements théoriques. Cependant, toutes les écoles ne proposent pas cette formation continue, plus courte, réservée aux professionnels de santé.

 

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1408

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier