Construction, bâtiment et travaux publics

Géomètre-topographe

Mesures topographiques
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Indépendant
Fonctionnaire
Salaire moyen Salaire moyen : 2 100€ bruts mensuels
Tendance emploi ●●○
Synonymes
Arpenteur(euse)
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Diriger, manager, décider

Description

Le géomètre-topographe mesure les terrains et relève leurs caractéristiques afin de réaliser des projets de construction ou d’aménagement.

 

Activités principales

Le géomètre topographe est chargé de déterminer les limites physiques et juridiques d'une parcelle de terrain destinée à être construite ou aménagée. Il intervient dans les projets publics d'aménagement de routes, le tracé du territoire, la gestion immobilière et foncière.

Comment travaille-t-il ?

Le géomètre-topographe intervient notamment sur les chantiers : construction de bâtiments, de routes nouvelles, d’équipements publics, etc. Au moyen d'un appareil spécialisé (le théodolite), il effectue des relevés topographiques. Il calcule les distances, relève les niveaux de sols, l’emplacement des constructions existantes… A l’aide de logiciels sophistiqués, il reporte ensuite ses relevés sur des cartes et des plans en deux ou trois dimensions. En tant que géomètre expert, il peut aussi avoir une fonction juridique. Sur un terrain à vendre par exemple, il établit les limites foncières et les possibilités de construction. Par ailleurs, il peut estimer des biens immobiliers, intervenir dans les litiges entre propriétaires, ou encore estimer des valeurs de terrains agricoles ou de propriétés en milieu urbain.

Où exerce-t-il ?

Dans le secteur privé, les géomètres peuvent être employés dans des cabinets de géomètres experts, des sociétés de topographie, ou dans des bureaux d'études d'entreprises du BTP (bâtiment et travaux publics). Dans le secteur public, ils travaillent pour les services du cadastre, les services techniques des collectivités locales, l'IGN (Institut national géographique), ou les DDT (directions départementales des territoires).

Compétences pour être Géomètre-topographe

Qualités requises
Souple :

Le géomètre topographe travaille sur des terrains très différents les uns des autres. Il doit pouvoir s'adapter à des situations de travail variées.

Précis :

Il est important que les résultats qu'il délivre soient très détaillés car la moindre erreur peut engendrer des coûts supplémentaires importants.

Méthodique :

Il tire ses conclusions en synthétisant de nombreux documents et des données variées.

Savoir-faire

  • - Réaliser des mesures topométriques
  • - Réaliser des levés topographiques de terrains
  • - Réaliser un relevé d'intérieur et de façade d'un ouvrage existant et déterminer le périmètre et la surface
  • - Matérialiser l'implantation du chantier par des repères
  • - Réaliser des plans d'infrastructures et de réseaux divers
  • - Mettre à jour des plans d'infrastructures et de réseaux divers
  • - Réaliser des études/documents fonciers et établir ou modifier des plans d'architecture (segmentation des surfaces, remembrement, ...)
  • - Contrôler la conformité d'implantation d'une réalisation
  • - Concevoir un projet de lotissement de terrains agricoles ou à bâtir
  • - Numériser des données de terrain pour un système d'information géographique
  • - Réaliser la cartographie numérique d'un plan cadastral et d'un Plan Local d'Urbanisme (PLU)
  • - Cartographier des routes, quartiers d'habitation, rivières, plans d'eau
  • - Tracer des cartes topographiques et hydrographiques de ressources naturelles, ...
  • - Inventorier les servitudes afférentes à un terrain
  • - Inventorier les contraintes de construction d'un ouvrage
  • - Estimer la valeur d'un bien foncier, d'un fermage, de produits extraits du sous-sol, ...

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Utilisation de matériel de navigation
  • - Système d'Information Géographique (SIG)
  • - Techniques d'arpentage
  • - Techniques de bornage
  • - Topométrie
  • - Réglementation de la copropriété
  • - Photogrammétrie
  • - Normes de la construction
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Cartographie
  • - Utilisation d'appareils de mesure topographique
  • - Droit public

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Géomètre-topographe

Secteur public

???

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

???

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des mesures topographiques dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Géomètre-topographe

Pour accéder au métier de géomètre-topographe, vous pouvez préparer un BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique, accessible en deux années d’études après un bac S, un bac professionnel technicien géomètre-topographe ou un bac STI2D. Diplôme le plus prisé des employeurs du secteur, il donne accès à la fonction de géomètre topographe.

A noter : le bac professionnel technicien géomètre-topographe permet d'accéder au métier de technicien géomètre.

Par ailleurs, 3 écoles permettent de devenir ingénieur topographe (bac + 5) : l’ESTP (École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie) de Paris, l’ESGT (École supérieure des géomètres et topographes) du Mans, et l'Insa (Institut national des sciences appliquées) de Strasbourg.

Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, notamment le titre professionnel (TP) technicien supérieur géomètre topographe option cabinet de géomètre ou option entreprise de travaux publics.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1107

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier