Hôtellerie - restauration, tourisme, loisirs et animation

Maître d'hôtel

Management du service en restauration
Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Saisonnier
Salaire moyen Salaire moyen : 2 200 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●●
Synonymes
Directeur(trice) de salle
Centres d'intérêt Organiser, planifier, gérer

Description

Le maître d'hôtel est responsable de la qualité du service dans les grands restaurants.

 

Activités principales

Dans un restaurant, le maître d'hôtel accueille les clients, les conduit à leur table et prend leur commande. Il coordonne le service, organisant et supervisant l'activité des serveurs et des chefs de rang.

Lorsqu'un client franchit la porte du restaurant, son premier interlocuteur est le maître d'hôtel. Celui-ci choisit une table en fonction du nombre de personnes présentes, leur remet le menu et la carte des vins. Il peut émettre éventuellement des suggestions, indiquant, par exemple, quel vin se mariera le mieux avec le plat choisi. Il transmet ensuite la commande au chef de rang.

Durant le service, il passe de table en table et s'assure que les clients sont satisfaits. Il participe parfois directement au service.

Par ailleurs, dépendant directement du directeur du restaurant, le maître d'hôtel participe au recrutement et à la formation des commis, serveurs et chefs de rang.

Il joue également le rôle d'intermédiaire entre la salle, la cuisine et la direction de l'établissement.

Comment travaille-t-il ?

Le maître d'hôtel passe la majeure partie de son temps dans la salle de restaurant en toute discrétion.

Où exerce-t-il ?

Les chaînes de restaurants offrent de bonnes opportunités pour débuter.

La restauration traditionnelle, ainsi que les hôtels de grand standing disposant d'un restaurant, recrutent des maîtres d'hôtel.

Compétences pour être Maître d'hôtel

Qualités requises
Courtois :

De l'amabilité et de la disponibilité du maître d'hôtel dépend, en partie, l'image de marque du restaurant.

Méthodique :

Être le chef d'orchestre de la salle implique de bonnes capacités d'organisation.

Observateur :

Il faut avoir l'œil sur tout et intervenir dès qu'un client semble insatisfait ou mécontent.

Savoir-faire

  • - Organiser un planning du personnel
  • - Enregistrer les réservations et actualiser le plan d'occupation des tables, des salles du restaurant
  • - Accueillir le client à son arrivée au restaurant, l'installer à une table et lui présenter la carte
  • - Conseiller le client dans ses choix de plats selon ses goûts, les suggestions du jour et prendre sa commande
  • - Organiser et contrôler le service en salle (dressage des tables, liaison salle-cuisine,...)

Savoir

  • - Logiciels de réservation
  • - Préparations culinaires de base
  • - Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
  • - Langue étrangère - Anglais

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Maître d'hôtel

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du management du service en restauration dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Maître d'hôtel

Quel que soit le diplôme, il n'est pas possible d'accéder directement au métier de maître d'hôtel. A une formation adaptée, il faut ajouter plusieurs années d'expérience en tant que chef de rang.

Vous pouvez vous lancer dans la profession avec un diplôme de niveau bac, spécialisé dans la restauration : bac professionnel commercialisation et services en restauration ; bac technologique sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration ;BP arts du service et commercialisation en restauration.

Préparé en 2 ans après l'un de ces 2 diplômes, le BTS hôtellerie-restauration option B art culinaire, art de la table et du service vous offre des possibilités d'évolution plus rapides.

Une MC sommellerie peut être un plus dans ce métier. La durée de la formation est de 1 an et peut s'effectuer après un CAP ou un bac professionnel de l'hôtellerie-restauration. Elle donne un niveau CAP. Elle se prépare dans une cinquantaine d'établissements en France dont 6 en Ile-de-France.

La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés de rares spécialisations et des perfectionnements.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=G1802

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier