Transport et logistique

Pilote de ligne

Pilotage et navigation technique aérienne
Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Salaire moyen Salaire moyen : 8 800 € bruts mensuels
Tendance emploi ●○○
Synonymes
Pilote professionnel
Pilote d'avion
Centres d'intérêt Travailler dehors Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain

Description

Le pilote de ligne est chargé du pilotage d'un aéronef pour le transport de passagers ou de marchandises.

 

Activités principales

Le métier de pilote de ligne consiste à transporter des passagers ou des marchandises à bord d'avions de toutes tailles : gros-porteurs, avions de tourisme ou avions militaires. Le pilote de ligne contrôle la préparation technique de chacun des vols qu'il effectue.

Comment travaille-t-il ?

Le pilote de ligne, s’il exerce en qualité de commandant de bord, est un grand coordinateur. Il travaille avec le copilote, auquel il donne ses instructions, et avec les contrôleurs de la navigation aérienne. Le pilote de ligne passe une grande partie de son temps aux commandes de son avion. Mais avant de faire décoller son aéronef, il doit tout contrôler, de son itinéraire à la quantité de carburant à embarquer, en passant par les données à entrer dans son ordinateur de bord. Le pilote de ligne fait un dernier bilan de sécurité avant de demander à la tour de contrôle l'autorisation de décoller. Il doit surveiller en permanence les informations concernant le vol, la direction, les conditions météorologiques, l'altitude, etc. Le pilote de ligne doit être capable de réagir rapidement en cas de problème.

Où exerce-t-il ?

Le pilote de ligne exerce son métier dans une compagnie aérienne. Il fait partie du personnel navigant et son travail se déroule à bord d'un cockpit. L'armée de l'air recrute également des pilotes de chasse et des pilotes affectés au transport. En fin de contrat ou de carrière, ils peuvent intégrer l'aviation civile.

Compétences pour être Pilote de ligne

Qualités requises
Réactif :

Sur de longues distances, les vols sont soumis à des conditions météo changeantes et à des turbulences. Le pilote de ligne doit donc faire preuve de réactivité et d’une grande maîtrise techniques. A noter : deux fois par an, les pilotes sont contrôlés sur leur maîtrise des manœuvres d'urgence et sur leur temps de réaction.

 

 

Résistant :

Une très bonne condition physique est exigée, non seulement pour le pilotage de l'avion, mais aussi parce que le pilote doit supporter les déplacements fréquents, les nuits blanches, les changements de climat et les décalages horaires inhérents à son métier.

Savoir-faire

  • - Contrôler le dossier de vol, le plan de vol, les données techniques de l'appareil et vérifier le niveau de carburant et les conditions météorologiques
  • - Procéder aux contrôles et à la préparation du poste de pilotage, des équipements et matériels de la cellule avec le personnel navigant commercial (PNC)
  • - Transmettre et échanger les informations de vol avec le personnel de bord et le personnel technique au sol
  • - Organiser ou superviser les opérations à bord (chargement, accueil passagers, etc.) et mettre en place des mesures d'urgence en cas d'aléas
  • - Réaliser les opérations de mise en vol, de pilotage et d'atterrissage de l'appareil et procéder aux vérifications techniques à chaque étape
  • - Contrôler les paramètres de navigation et de fonctionnement de l'appareil en vol et adapter le plan de vol en liaison avec les centres de contrôle aérien
  • - Réaliser les différents comptes rendus de fin de vol et les transmettre au service concerné
  • - Piloter un avion nécessitant une qualification homologuée Flight Crew Licencing (FCL)
  • - Former au pilotage d'un avion
  • - Contrôler les connaissances d'un pilote
  • - Réaliser des vols aériens court et moyen courrier
  • - Réaliser des vols aériens long courrier
  • - Réaliser des opérations d'évacuation sanitaire par transport aérien
  • - Réaliser des opérations de fret par transport aérien
  • - Réaliser des opérations de transport aérien de passagers
  • - Participer à une opération militaire
  • - Participer à une action ou mission humanitaire
  • - Participer à une action ou mission de Défense
  • - Effectuer une vérification extérieure de l'appareil avant le décollage (cales mises en place, chargement des soutes, du carburant, etc.)
  • - Concevoir un rapport d'état de service
  • - Contrôler les autorisations, les habilitations du personnel
  • - Commander un équipage (pilotes, Personnel Navigant Commercial)

Savoir

  • - Système de navigation embarqué
  • - Pratique de l'anglais technique
  • - Code de l'aviation civile
  • - Gestuelle de communication avec le personnel de piste
  • - Terminologie aéronautique (IATA, alphabet aéronautique, etc.)
  • - Logiciels aéronautiques
  • - Caractéristiques techniques des aéronefs
  • - Principes mécaniques du vol et de la navigation aérienne
  • - Règles de communication radio aéronautique
  • - Modes de calcul du chargement carburant
  • - Météorologie
  • - Pilote de Ligne Avion (PL pratique, -ATPL-)
  • - Pilote Professionnel Avion (PP, CPL)
  • - Qualification machine Avion (1ère QT JAR25, QT Multipilote)
  • - Travail en équipage Avion (FTE, MCC)
  • - Vol aux instruments Avion (IFR, IR)
  • - Qualification de classe avion (CRIA)
  • - Qualification de vol avion (FIA)
  • - Qualification de type avion (TRIA)
  • - Qualification de vol aux instruments avion (IRIA)
  • - Entraîneur de vol synthétique avion (SFIA)
  • - Examinateur de Qualification de Classe (CRE)
  • - Examinateur de Qualification de Type (TRE)
  • - Examinateur de Vol (FE)
  • - Examinateur de Vol aux Instruments (IRE)
  • - Procédures d'avitaillement carburant
  • - Management

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Pilote de ligne

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du pilotage et navigation technique aérienne dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Pilote de ligne

Trois filières vous préparent au métier de pilote : celle de l'État, celle des écoles privées et celle de la voie militaire.

La filière d'État, la plus prestigieuse et la plus sélective, se déroule à l'Ecole nationale de l'aviation civile (ENAC), installée à Toulouse. Un bac général scientifique vous est fortement conseillé. Cette formation gratuite, d'une durée de 24 mois qui vous permet d’obtenir le titre pilote de ligne, est accessible sur concours.

La deuxième filière qui vous est proposée est privée et payante. Elle vous permet de décrocher la licence de pilote professionnel avion, diplôme qui peut se préparer dans les aéroclubs ou écoles privées (Exemple : Académie Ilia, à Paris). Il s'agit d'une voie d'accès longue et coûteuse (près de 80 000 euros).

Quant à la troisième filière, celle de l'armée de l'air, elle recrute sur concours, à condition de vous engager pour dix ans à vingt ans. A la fin de votre carrière, vous pourrez (avec un complément de formation) rejoindre l'aviation civile.

 

Formation continue :

D’autre parcours permettent aux adultes d’embrasser la carrière de pilote de ligne. Exemple : décocher le titre de pilote de transport (CPL/IR/avion et hélicoptère) délivré par la direction générale de l’aviation civile (DGCA), à Paris (www.dgac.fr)

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N2101

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier