Construction, bâtiment et travaux publics

Etanchéiste

Travaux d'étanchéité et d'isolation
Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen Salaire moyen : 2 300€ bruts mensuels
Tendance emploi ●●○
Synonymes
Etancheur(euse)
Revêtisseur(euse)-étanchéiste
Centres d'intérêt Travailler dehors Concevoir, fabriquer, construire

Description

Toits-terrasses, balcons, parkings… : l’étanchéiste, ou étancheur, pose des revêtements d'étanchéité pour protéger les édifices de la pluie, du froid ou de l’humidité.
Activités principales

L’étanchéiste, ou étancheur, pose des revêtements d’étanchéité pour mettre « hors d’eau » les bâtiments et les ouvrages d’art. Il protège les parois exposées à la pluie ou à l’humidité : toits-terrasses, toits végétalisés, balcons, parkings, réservoirs, tabliers de ponts ou de tunnels… Il participe également à l’isolation thermique et phonique des édifices.

Comment travaille-t-il ?

L’étanchéiste intervient sur des chantiers de construction neuve ou dans le cadre de travaux de rénovation. Il prend connaissance du dossier technique et évalue la surface où doit être placée le revêtement. Il nettoie celle-ci soigneusement et si nécessaire l’aplanit (ragréage). Il applique ensuite une première couche d’étanchéité, qu’il recouvre le cas échéant de matériaux isolants (laine de verre, composites), puis d’un autre revêtement étanche. Il utilise des rouleaux de membranes en matériaux synthétiques ou recouvertes de bitumes, qu’il colle ou soude avec un chalumeau. Il peut également « couler » un revêtement étanche, en bitume ou en résine synthétique. Lors de la pose, il doit tenir compte de l’inclinaison de la surface et de l’écoulement des eaux pluviales. Il peut également poser des « bardages » (protections en bois ou en métal) sur les façades des bâtiments.

Où exerce-t-il ?

Les étanchéistes exercent aussi bien sur des chantiers de travaux publics ou de constructions industrielles de grande envergure que sur des chantiers de taille modeste auprès des particuliers. Ils sont employés par des entreprises du bâtiment ou par des sociétés spécialisées dans les travaux d'étanchéité, de bardage ou d'isolation.

Compétences pour être Etanchéiste

Qualités requises
Curieux :

Les techniques et les matériaux de revêtement évoluent en permanence. A côté, de nouveaux besoins apparaissent (toits végétalisés, panneaux solaires). L’étanchéiste doit être prêt à se former tout au long de sa carrière.

Solide :

Les chantiers se déroulent en hauteur et en extérieur. L’étanchéiste doit également porter des charges lourdes et est exposé aux risques de brûlures : l’endurance est de mise et le respect des règles de sécurité est primordial.

Rigoureux :

Un revêtement mal posé expose le bâtiment à des risques de fuites et dégradation. L’étanchéiste doit être habile et rigoureux dans son travail.

Savoir-faire

  • - Implanter une zone de chantier
  • - Sécuriser une zone de chantier
  • - Monter un échafaudage
  • - Déposer un revêtement existant
  • - Utiliser des équipements mécanisés
  • - Sécher les surfaces (toitures, terrasses, ...)
  • - Réserver des ouvertures et éléments d'ouvrage prévus (exutoire de désenfumage, aération, ...)
  • - Coller les panneaux étanches et isolants
  • - Fixer mécaniquement les panneaux étanches et isolants
  • - Vérifier l'étanchéité d'un revêtement
  • - Vérifier l'évacuation des eaux de pluie
  • - Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • - Réaliser des rigoles en zinc ou en plomb
  • - Réaliser des travaux de raccordement
  • - Poser du carrelage
  • - Démolir un élément d'ouvrage
  • - Poser une surface en béton
  • - Installer des isolations phoniques
  • - Poser des revêtements en asphalte
  • - Installer des isolations thermiques ou anti feu
  • - Réaliser un chevêtre pour un châssis
  • - Fixer des éléments de bardages métalliques
  • - Poser des éléments de bardages métalliques

Savoir

  • - Techniques de pose des revêtements souples
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Techniques de pose de revêtements rigides
  • - Caractéristiques des matériaux isolants
  • - Techniques de soudage
  • - Techniques de jointement
  • - Collage à chaud
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Utilisation de matériel de nettoyage
  • - Collage à froid
  • - Plates-formes élévatrices mobiles de personnes ou PEMP (CACES R 386)
  • - Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté (CACES R 389)
  • - Montage, démontage et utilisation des échafaudages roulants (CACES R 457)
  • - Montage, utilisation et démontage des échafaudages de pied (CACES R 408)
  • - Techniques de pliage
  • - Techniques de ragréage
  • - Techniques de maçonnerie
  • - Techniques de calorifugeage

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Etanchéiste

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des travaux d'étanchéité et d'isolation dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Etanchéiste

Vous pouvez accéder au métier d’étanchéiste avec un CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics, qui se prépare en deux ans après la classe de 3ème.

Après le CAP vous pouvez poursuivre vos études, en deux ans en alternance, pour obtenir un brevet professionnel (BP) étanchéité du bâtiment et des travaux publics. Ce diplôme vous donne accès à des fonctions de maître ouvrier ou de chef d’équipe.

Après un bac général, un bac STI2D ou un bac professionnel du bâtiment, vous pouvez par ailleurs préparer en 2 ans un BTS enveloppe des bâtiments : conception et réalisation, qui donne accès à des fonctions polyvalentes, du bureau d'études à l'encadrement de chantier.


Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, notamment les certificats de qualification professionnelle (CQP) asphalteur ou étancheur sur béton avec feuilles bitumineuses.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=F1613

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier