Services à la personne et à la collectivité

Thanatopracteur

Thanatopraxie
Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : ??? € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Embaumeur(euse)
Responsable des soins mortuaires
Centres d'intérêt Faire un travail minutieux précis Aider, conseiller, accompagner

Description

Le thanatopracteur réalise les soins de conservation et de présentation sur le corps des défunts.
Activités principales

Le métier de thanatopracteur consiste à intervenir sur le corps de défunts afin de leur prodiguer des soins de présentation et de conservation. Il s’agit ainsi de rendre aux personnes décédées un aspect présentable.

Comment travaille-t-il ?

Appelé par la famille du défunt ou l’entreprise de pompe funèbre, le thanatopracteur travaille le plus souvent seul, soit dans une chambre funéraire soit au domicile de la personne décédée. La première étape de son intervention (intervention totale qui dure, en moyenne, entre 1h30 à 2h) consiste à déshabiller le corps du défunt, puis à le nettoyer et le désinfecter. Ensuite, il lui injecte dans les artères un produit à base de formol. Une fois évacuées du corps du défunt les liquides physiologiques, le thanatopracteur les brule, puis passe à la phase de couture des incisions et au drainage des orifices. En guide de dernière étape, il rhabille le cadavre et le maquille afin de le rendre le plus présentable possible.

Où exerce-t-il ?

Le thanatopracteur est employé d’une société de pompes funèbres. Son lieu de travail peut être le domicile du défunt, le funérarium ou centre hospitalier.

Les places de thanatopracteur sont chères, mais les embauches sont en progression depuis quelques années. La base de données de Thanatofrance compte, à l’heure actuelle sur le territoire, quelque 1 200 titulaires du diplôme national de thanatopracteur.

Compétences pour être Thanatopracteur

Qualités requises
Discret :

Côtoyer des personnes dans le deuil requiert une certaine capacité à l’effacement.

Minutieux :

Le travail sur le corps d’un défunt repose sur un ensemble de tâches très précises à effectuer (souvent esthétiques pour penser des plaies) et sur le maniement de produits toxiques dangereux.

Sang-froid :

Le thanatopracteur doit prodiguer ses soins à des corps de tous âges, et soumis parfois à de sévères mutilations.

Savoir-faire

  • - Informer la personne, la famille sur les soins funéraires et les démarches administratives nécessaires
  • - Vérifier les documents administratifs post mortem (certificat de décès, autorisation de transport, d'inhumer, de crémation, ...)
  • - Procéder aux opérations de transfert, de réception de corps, de préparation, d'aide aux autopsies
  • - Réaliser des soins de conservation du corps (aspiration et élimination de liquides corporels, injection de mélanges antiseptiques, ...)
  • - Réaliser la restauration esthétique du corps ou le remodelage post-traumatique du visage du défunt
  • - Réaliser la toilette post mortem, le maquillage et la présentation du défunt
  • - Réaliser une opération de maintenance
  • - Renseigner les documents administratifs d'une activité
  • - Procéder à des opérations de manipulation et de présentation de corps (mise en bière, habillage, ...)
  • - Établir une commande
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Vérifier la conformité de la livraison
  • - Réceptionner un produit
  • - Établir les modalités et conditions d'une prestation mortuaire

Savoir

  • - Procédures de maintenance de locaux
  • - Procédures de maintenance de matériel
  • - Soins mortuaires
  • - Techniques de maquillage mortuaire
  • - Règles d'hygiène et de sécurité
  • - Médecine légale
  • - Législation funéraire
  • - Histologie
  • - Psychologie

 

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Thanatopracteur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la thanatopraxie dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Thanatopracteur

Pour exercer le métier de thanatopracteur, une seule voie possible : décrocher le diplôme national de thanatopracteurs encadré par le ministère des solidarités et de la santé.

Pour vous inscrire au diplôme national de thanatopracteur (outre d’être titulaire d’un bac même si cette condition n’est pas formelle), vous devez avoir suivi les formations théoriques et pratiques nécessaires dispensées, en Ile-de-France, au sein d’établissements privées, à l’instar de l’Institut français de formation des professions du funéraire. Ce programme contient : une formation théorique de 210 heures de formation continue (soit 30 jours) et un stage pratique à minima de 100 soins de conservation pratiqués sur 100 corps.

L’examen du diplôme national de thanatopracteurs s’organise autour d’une épreuve écrite (d’une durée de six heures, notée sur 200 points) et d’une évaluation pratique en entreprise notée sur points.

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K2603

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier