Support à l'entreprise

Risk manager

Analyse et ingénierie financière
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen Salaire moyen : 3 000 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●●
Synonymes
Analyste de produits dérivés
Analyste quantitatif en finance
Economiste de marché
Centres d'intérêt Manier les chiffres, les données Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Le risk manager a pour mission d’évaluer le degré de danger que court son entreprise lorsqu’elle définit et met en place sa stratégie de développement, aussi bien sur le plan financier, industriel, commercial, qu’environnemental, etc.
Activités principales

Le métier de risk manager consiste, en développant une double compétence de mathématicien et de financier, à conseiller la direction générale de son entreprise sur la meilleure façon de gérer les risques (finance, process de production, développement d’outils de gestion internes, stratégie de croissance internationale, etc.). Dans sa mission, le risk manager met ainsi en place un dispositif qui permet de gérer ces risques encourus en élaborant une cartographie des risques.

 

Comment travaille-t-il ?

Travaillant souvent sur des modèles financiers très complexes (exemple : secteur de l’assurance), le risk manager est chargé de définir la politique de gestion des risques de son entreprise. Pour ce faire, il définit un plan d’action à suivre. En étroite collaboration avec sa direction générale, il garde un œil constant sur l’évolution de son secteur d’activité (concurrence, conjoncture, évolution du cadre législatif, etc.).

Où exerce-t-il ?

Le risk manager est amené à exercer ses compétences au sein de différentes branches (industries, banques, assurances, etc.). Globalement, toutes les grandes entreprises, en France, emploient des risk manager, mais les PME et PMI plus parcimonieusement.

Compétences pour être Risk manager

Qualités requises
Rigoureux :

Le risk manager jongle constamment avec une somme importante d’informations. Cela requiert un sens aigu de l'organisation.

Méthodique :

Le risk manager est amené à croiser des données souvent diverses : il doit ainsi avoir un bon esprit de synthèse.
 

Réactif :

Le risk manager doit être capable d'anticiper les mouvements des marchés.

Savoir-faire

  • - Réaliser une étude de marché
  • - Réaliser un modèle de prévision
  • - Estimer la valeur de l'entreprise analysée et élaborer les conclusions
  • - Établir une recommandation de cession d'actifs financiers
  • - Concevoir un business plan
  • - Identifier les risques financiers d'une entreprise
  • - Proposer des solutions de couverture pour une entreprise
  • - Assister techniquement un professionnel
  • - Réaliser une activité nécessitant la certification AMF (Autorité des Marchés Financiers)
  • - Rédiger et faire publier des notes de conjonctures sectorielles ou des études sur de grandes entreprises
  • - Prospecter de nouveaux marchés
  • - Identifier des affaires potentielles
  • - Expertiser des projets et mettre en œuvre des opérations de fusion/acquisition
  • - Intégrer des modèles mathématiques financiers à des systèmes d'information
  • - Réaliser des modèles mathématiques financiers pour des opérateurs de marchés
  • - Élaborer des instruments d'évaluation de la fragilité et de la sensibilité de l'entreprise
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Analyse des risques financiers
  • - Analyse financière
  • - Loi de sécurité financière (LSF)
  • - Économétrie
  • - Économie des marchés financiers
  • - Mathématiques financières
  • - Gestion des risques (Risk Management)
  • - Droit économique
  • - Droit commercial
  • - Caractéristiques des produits financiers
  • - Réglementation des marchés financiers
  • - Réglementation bancaire
  • - Modalités de traitement des litiges
  • - Fiscalité
  • - Calculs financiers
  • - Gestion financière
  • - Comptabilité des opérations de marché
  • - Comptabilité générale
  • - Veille concurrentielle
  • - Veille informationnelle
  • - Étude prospective
  • - Modélisation économique

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Risk manager

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'analyse et ingénierie financière dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Risk manager

Pour embrasser une carrière de risk manager, il vous est demandé, au minimum, un diplôme de niveau bac + 5, que vous pouvez décrocher aussi bien dans une école supérieure de commerce qu’au sein d’un établissement universitaire. Mais attention : les places sont chères et les études difficiles !

A l’université, tout d’abord, on compte plusieurs masters qui offrent une formation parfaitement adaptée à l’exercice du métier de risk manager, à l’instar du master in quantitative finance and risk management, qui se prépare, en région francilienne, uniquement à l’Ecole internationale des sciences du traitement de l'information (Cergy, 95). Autre master que vous pouvez préparer dans notre région : le master mathématiques et applications spécialité ingénierie statistique et informatique de la finance, de l'assurance et du risque, qui s’obtient exclusivement à l’UFR Mathématiques, Université Paris Diderot (75013).

Les écoles supérieures de commerce d’Ile-de-France préparent également au métier de risk manager. Voici un exemple : l’EDHEC Business School, à Paris, dont l’accès se fait sur concours, qui vous délivre son diplôme après trois années d’études (niveau bac+5 également).

Enfin, sachez que dans notre région la Télécom Ecole de management, basée à Evry, délivre le mastère spécialisé systèmes d'information pour les entreprises (niveau bac+6), qui pourra vous ouvrir davantage de portes encore afin de décrocher un emploi.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=M1201

 

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier