Transport et logistique

Opérateur de la circulation ferroviaire

Circulation du réseau ferré
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié assimilé fonctionnaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 500 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Agent(e) de circulation du réseau ferroviaire
Chef(fe) de gare
Répartiteur(trice) du réseau ferroviaire
Responsable de circulation du réseau ferroviaire
Centres d'intérêt Faire fonctionner Organiser, planifier, gérer

Description

L’opérateur de la circulation ferroviaire garantit la régularité et la sécurité des trains, des passagers et des équipes de maintenance.
Activités principales

Le métier d’opérateur de la circulation ferroviaire consiste à définir et tracer les itinéraires des trains mis en circulation, puis à disposer les appareils de voies en conformité, et enfin à ouvrir les signaux, conformément à un plan arrêté en amont, afin que les trains circulent et arrivent à destination.

Comment travaille-t-il ?

L’opérateur de la circulation ferroviaire réalise les opérations de sécurité relatives au départ et à la bonne circulation des trains sur une zone donnée, en appliquant des procédures réglementaires bien précises : manœuvre de signaux (feux de signalisation) et des aiguillages. En liaison avec les autres postes d'aiguillage ou le centre de régulation des circulations, l’opérateur de la circulation ferroviaire
assure la régularité des trains et garantit la sécurité de circulations des voyageurs et de marchandises, mais aussi la protection des agents de maintenance travaillant sur les voies.
 

Où exerce-t-il ?

L’opérateur de la circulation ferroviaire est employé de la SNCF. Il exerce son métier depuis son poste d’aiguillage ou depuis le centre de régulation du trafic auquel il est affecté. Chaque année on compte, en moyenne, quelque 800 recrutements de nouveaux opérateurs de la circulation ferroviaire en France.

Compétences pour être Opérateur de la circulation ferroviaire

Qualités requises
Sang-froid :

Il faut être sûr de soi et avoir bien la tête sur les épaules pour gérer des kilomètres de voies, sans oublier les problèmes de circulation inhérents !

Rigueur :

Faire partir un train à l’heure est aussi du ressort de l’opérateur de la circulation ferroviaire. Les usagers sont, sur ce point, intraitables !


 

Disponible :

Le métier d’opérateur de la circulation ferroviaire s’exerce souvent en horaires décalés : tôt le matin, tard le soir et souvent le week-end et jours fériés.

Savoir-faire

  • - Vérifier la sécurisation des voies et des quais à l'arrivée/départ des trains (signalisation, montée/descente des voyageurs, etc.) et lancer les ordres de départ en fonction de la planification
  • - Ajuster la signalisation et actionner les systèmes de manœuvre d'aiguillage selon la destination des trains
  • - Contrôler le fonctionnement d'un dispositif de sécurité
  • - Intervenir sur une zone sensible
  • - Déployer et mettre en place les mesures palliatives en cas de situation perturbée (information voyageurs, transport de remplacement, etc.)
  • - Adapter les tracés de parcours des trains en cas de dysfonctionnements
  • - Réaliser des actions de communication interne
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Concevoir la composition de trains (types et nombre de wagons) en fonction du flux de passagers et/ou du fret
  • - Surveiller la circulation des trains et réguler le trafic en cas de retard, de panne ou d'accident
  • - Organiser l'activité d'une ou plusieurs unités opérationnelles du réseau ferré et mettre en place des partenariats locaux
  • - Coordonner l'activité d'une équipe
  • - Accompagner l'intégration de nouveaux salariés
  • - Favoriser l'intégration d'un nouveau salarié dans une structure

Savoir

  • - Code de circulation ferroviaire
  • - Principes de la relation client
  • - Utilisation d'outils de radiocommunication
  • - Organisation et fonctionnement du réseau ferré
  • - Utilisation de commande d'aiguillage électromécanique automatisée
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Console de visualisation et de régulation de trafic
  • - Règles de gestion d'un centre du réseau ferré (gare, station, ...)

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Opérateur de la circulation ferroviaire

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la circulation de réseau ferré dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Opérateur de la circulation ferroviaire

Pour être embauché à la SNCF en tant qu’opérateur de la circulation ferroviaire, il est préférable d’être titulaire du baccalauréat et d’un diplôme de niveau bac + 2, quel que soit le domaine.

Une fois votre dossier sélectionné, vous intégrez l’entreprise et êtes formés en alternance dans un centre de formation SNCF afin d'acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de votre métier.

La formation théorique a lieu dans en centre de formation SNCF, tandis que la formation pratique se déroule en établissement de circulation ferroviaire SNCF. La formation s’étire sur huit mois, alternant une semaine en centre de formation SNCF et une semaine en établissement SNCF.

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=N4401

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier