Industrie

Microtechnicien

Ajustement et montage de fabrication
Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 100 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Mécanicien(ne) de précision
Micromécanicien(ne)
Technicien(ne) en microtechniques
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Faire un travail minutieux précis Chercher, comprendre, expérimenter

Description

Le microtechnicien est un professionnel extrêmement habile et minutieux : il travaille sur les minuscules constituants des objets miniaturisés.

Activités principales

Le microtechnicien participe à la conception de pièces ou d'appareils de précision et de très petit volume : des éléments d'horloges, d'appareils de bord pour l'aviation ou l'automobile, des pièces d'électroménager… Il participe à leur fabrication, les règle et les répare.

Comment travaille-t-il ?

Participant le plus souvent à la conception ou à la fabrication de pièces de série, le microtechnicien travaille sous la direction d'un ingénieur. A partir d'un cahier des charges, il conçoit des pièces ou les assemble grâce à des outils de très haute précision : usinage sur des machines à commandes numériques, mais aussi au laser pour des réalisations délicates. En plus de ses qualités de technicien, il doit avoir un bon esprit d'analyse et de synthèse pour fabriquer la pièce demandée en prenant en compte le coût, les normes de qualité et la performance.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises spécialisées en mécanique de précision (lunetterie, horlogerie, bijouterie, optique…) constituent le débouché traditionnel des microtechniciens. D'autres secteurs de l'industrie recrutent également ce type de profil : il s'agit principalement de l'automobile, de l'aéronautique, de l’aérospatiale, de l'électroménager, de l’électronique, de l’industrie du jouet ou encore des fabricants d'appareils médicaux et chirurgicaux.

Compétences pour être Microtechnicien

Qualités requises
Minutieux :

Par définition, la haute précision et la miniaturisation des pièces impliquent soin, minutie et dextérité.

Polyvalent :

Mécanique, électronique, optique et robotique : le microtechnicien doit maîtriser différentes technologies.

Curieux :

Il faut se familiariser rapidement avec des technologies en constante évolution.

Savoir-faire

  • - Identifier les phases d'ajustage et de montage d'éléments, systèmes, ensembles mécaniques à partir du dossier technique ou du modèle
  • - Effectuer la mise en service d'un équipement
  • - Préparer le matériel
  • - Dimensionner et mettre en forme les pièces, éléments mécaniques par usinage, formage, ... et vérifier leur conformité
  • - Réaliser les ajustements et les finitions et assembler les éléments et les sous-ensembles mécaniques
  • - Effectuer le métrage et la mise au point de systèmes, équipements mécaniques et outils de production (moule, outillage...)
  • - Identifier les défauts, les dysfonctionnements et procéder aux modifications, réajustements
  • - Réparer et maintenir des systèmes, équipements mécaniques et outils de production
  • - Réaliser des dessins, des gabarits et des cotations (dimension, géométrie, tolérance) de pièces, outils, outillages
  • - Définir des méthodes de fabrication, d'assemblage, de réglage ou de démontage d'équipements, systèmes mécaniques
  • - Coordonner l'activité d'une équipe

Savoir

  • - Banc de contrôle
  • - Électromécanique
  • - Hydraulique
  • - Mécanique productique
  • - Techniques de chaudronnerie
  • - Pneumatique
  • - Techniques de serrurerie
  • - Électricité
  • - Dessin industriel
  • - Règles de sécurité
  • - Normes qualité
  • - Utilisation d'outillages électroportatifs (scie électrique, ponceuse, ...)
  • - Logiciels de Fabrication Assistée par Ordinateur (FAO)
  • - Utilisation d'instruments de mesure tridimensionnelle
  • - Métrologie
  • - Techniques de traçage
  • - Utilisation d'outillages manuels
  • - Machines à commandes numériques
  • - Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)

(Source : ROME)

 

 

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Microtechnicien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

 

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la conduites d'équipement d'usinage dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

 

Choisir ma formation pour devenir Microtechnicien

Vous pouvez accéder au métier de microtechnicien avec un bac professionnel microtechniques, qui se prépare en 3 ans après la 3ème et permet d’exercer en tant qu’opérateur.

Au niveau bac + 2, qui vous donne ensuite accès à la fonction de concepteur, vous pouvez préparer un BTS conception et industrialisation en microtechniques ou un DUT génie mécanique et productique, orientation micromécanique. Ces diplômes se préparent en 2 ans après le bac S, ou STI2D spécialité Innovation Technologique et Ecoconception (ITEC), plus rarement après un bac professionnel microtechniques.

A bac + 5, l’Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (ENSMM) de Besançon peut également vous permettre de vous spécialiser dans le domaine des microtechniques. Cette école d'ingénieur en 3 ans est accessible aux élèves des classes préparatoires scientifiques sur concours communs polytechniques, ou aux titulaires d’un DUT, BTS, licence, master 1re année par admission sur titres et entretiens.

Il est également possible d'accéder au métier de microtechnicien par la voie de la formation continue, notamment en préparant le titre professionnel mécanicien en outillages de précision.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H2901

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

 

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier