Services à la personne et à la collectivité

Militaire du rang de l'armée de terre

Niveau d'accès Sans niveau particulier
Statut
Militaire
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Centres d'intérêt Me déplacer souvent, intervenir sur le terrain Avoir le goût du risque Défendre, secourir, protéger

Description

Le militaire du rang de l’armée de terre est un membre des forces armées de la Défense nationale terrestre.

 

Activités principales

Engagé volontaire de l'armée de terre (EVAT) ou volontaire de l'armée de terre (VDAT), le militaire du rang de l'armée de terre est un soldat. De par sa formation initiale suivie dans le civil ou à l'armée, il occupe un poste de secrétaire, mécanicien, magasinier, brancardier, maître-chien, pilote d'engins blindés, boulanger, électricien, etc. Il alterne missions à l'étranger et poste en régiment.

Comment travaille-t-il ?

Quelle que soit sa spécialité, de l'informatique à la mécanique, le militaire du rang est un soldat. Lorsqu'il est en opération - en France comme à l'étranger - il participe à des missions de sécurité, de maintien de la paix, d'aide et d'assistance aux populations. En dehors des périodes opérationnelles, le soldat s'entraîne, s'instruit pour acquérir de nouvelles compétences techniques et assure son métier (peintre, mécanicien, etc.). Chaque matin, il participe au rassemblement à 7 h 45, pour les couleurs et l'appel. Puis la journée débute par 2 heures de sport. Une pause à 10 h permet au militaire de se doucher avant d'entamer son temps de travail : secrétariat, mécanique, manutention, conducteur d'engins, etc. Après la pause déjeuner, le travail reprend jusqu'à 17 h 30.

Où exerce-t-il ?

Le militaire du rang de l'armée de terre exerce principalement dans l'un des 85 régiments de l'armée de terre stationnés sur le territoire français. Il est susceptible d'être envoyé n'importe où dans le monde en fonction des conflits ou besoins humanitaires.

Compétences pour être Militaire du rang de l'armée de terre

Qualités requises
Disponible :

Au service de la France, le militaire du rang de l'armée de terre lui est entièrement dévoué en tout temps et en tout lieu. Il peut être rappelé pendant ses périodes de congés si une urgence militaire le demande. Joignable à tout moment, il assure aussi des gardes tout au long de l'année et des manœuvres qui le font s'absenter de chez lui régulièrement.

 

Esprit d'équipe :

Le militaire du rang de l'armée de terre fait partie d'une unité. Esprit de solidarité et sens du collectif sont indispensables pour assurer la cohésion du groupe. Il obéit aux ordres de ses supérieurs en toute circonstance.

 

 

Technicien :

Le militaire du rang de l'armée de terre est aussi un professionnel spécialisé :quel que soit son domaine (mécanique, secrétariat, informatique, BTP, etc.), il maîtrise les techniques et savoir-faire de sa branche d'activités.

Savoir-faire

  • - Organiser une action de reconnaissance
  • - Organiser une action d'assistance
  • - Contrôler une zone sensible
  • - Appliquer les consignes de sécurité
  • - Prévenir un risque ou une menace
  • - Identifier une menace
  • - Déterminer l'action à mener selon les consignes
  • - Diriger des actions militaires
  • - Établir un rapport sur l'évolution d'une situation
  • - Assister et secourir les personnels militaires, les populations et ressortissants
  • - Préparer le matériel, les matériaux et les outillages
  • - Contrôler un équipement ou matériel
  • - Piloter un véhicule, un engin blindé
  • - Aménager et implanter sur zone du matériel et des dispositifs de combat, de défense ou de protection
  • - Réaliser une opération de déminage
  • - Contrôler l'application d'une réglementation
  • - Coordonner des moyens opérationnels militaires

Savoir

  • - Utilisation d'équipement et matériel de combat
  • - Maniement d'arme
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Techniques de sauvetage et secourisme
  • - Mécanique
  • - Risques Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique (NRBC)
  • - Réglementation en pyrotechnie
  • - Optronique
  • - Pneumatique
  • - Techniques de maintien de l'ordre
  • - Détection et neutralisation d'explosif
  • - Déclenchement de tir, d'explosion
  • - Techniques de combat
  • - Techniques pédagogiques

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Militaire du rang de l'armée de terre

Dans l’armée, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Soldat - échelle de solde n°2

1 522 €

Caporal ou quartier-maître de 2e classe - échelle de solde n° 2

1 532 € à 1 551 €

Caporal ou quartier-maître de 2e classe - échelle de solde n° 3

1 532 € à 1 565 €

Caporal-chef ou quartier-maître de 1ère classe - échelle de solde n° 2

1 537 € à 1 569 €

Caporal-chef ou quartier-maître de 1ère classe – échelle de solde n° 3

1 537 € à 1 663 €

Caporal-chef ou quartier-maître de 1ère classe - échelle de solde n° 4

1 565 € à 2 047 €

 

(Ces montants sont indiqués en rémunérations brutes et correspondent à l’année 2017)

Emploi

L'Armée de terre recrute chaque année 15 000 personnes de 16 à 29 ans (plus de 16 000 annonçait-elle encore en septembre 2017), avec un cœur de cible 18-24 ans, dont une majorité de militaires du rang.

Les secteurs du BTP, de la mécanique, de l'informatique et des métiers de bouche sont ceux qui ont les besoins les plus importants actuellement.

A l'issue de sa formation, le militaire du rang formule trois vœux d'affectation. Un seul régiment de l'armée de Terre est localisé en Ile-de-France : le 121e régiment du train de Montlhéry (91).

Choisir ma formation pour devenir Militaire du rang de l'armée de terre

Pour devenir militaire du rang de l’armée de terre, aucun diplôme ne vous est demandé. Vous devez néanmoins réussir les épreuves de sélection afin d’intégrer son giron.

L’Armée de terre vous propose deux contrats :

Engagé volontaire de l’armée de terre (EVAT) : ouvert à tous les jeunes de nationalité française, âgés de 17 ans à 29 ans et ayant satisfait aux obligations de la journée d'appel à la préparation à la défense (JPAD).

Pour être admis, vous devez réussir les épreuves de sélection (bilan médical complet, épreuves de sport, tests psychotechniques, entretiens individuels d'évaluations, séances d'informations sur les métiers de l'armée de terre) et être déclarés apte à l'engagement.
Vous suivez ensuite une formation militaire d'incorporation durant quatre à six mois, ainsi qu’une formation technique en fonction de votre spécialité.
La durée de votre premier contrat est de trois, cinq, huit ou dix ans et renouvelable jusqu’à vingt-cinq ans sous certaines conditions.

 

Volontaire de l’armée de terre (VDAT) : destiné à des jeunes de nationalité française, âgés de 18 ans à moins de 26 ans et ayant satisfait aux obligations de la journée d'appel à la préparation à la défense (JPAD). Les épreuves de sélection sont identiques à celles des EVAT.
Une formation militaire (de quatre à six mois) et technique vous est dispensée si vous êtes retenus.

Le contrat que vous signez est d'une durée de un an, renouvelable quatre fois.

 

L'Armée de terre vous offre de réelles possibilités d’évolution : 60% des sous-officiers ont débuté comme EVAT.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K1701

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier