Que je sois en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, il existe un vocabulaire propre à l’alternance. Je découvre quelques-uns des termes de ce domaine.

CFACFA : le Centre de Formation d’Apprentis ou CFA délivre la formation théorique (générale ou technique) qui complète la formation pratique reçue en entreprise. Il assure également un rôle d’accompagnement pour trouver une entreprise et de suivi durant tout le cursus en apprentissage.

Développeurs de l’apprentissage : professionnels qui assurent une mission de développement de l’apprentissage (en faisant connaître le dispositif, en recensant les postes disponibles en apprentissage…), auprès des entreprises et des jeunes ; en Île-de-France, ils sont plus d’une centaine.

Dispositif d’accès à l’apprentissage (DAA) : il vise à développer l’apprentissage en Île-de-France, en accompagnant les jeunes vers la signature d’un contrat en apprentissage et en évitant le décrochage scolaire suite à une rupture de contrat ; il se décline en 4 passerelles : « découverte des métiers de de l’apprentissage », « accompagnement vers l’apprentissage (ou passerelle spécifique) », « accès à un contrat » et « maintien en formation ».

Dispositif d'Initiation aux Métiers en Alternance (DIMA) :  il s’agit d’une formation en alternance, sous statut scolaire, partagée entre l'établissement de formation et des stages en milieu professionnel, afin de faire découvrir à des jeunes de plus de 15 ans un environnement professionnel correspondant à un projet d'entrée en apprentissage.

Enregistrement du contrat :contrat une fois le contrat d’apprentissage signé par l’apprenti et l’employeur, celui-ci doit être envoyé par l’entreprise à une chambre consulaire (selon son activité, une chambre de métiers et de l’artisanat, une chambre du commerce et de l’industrie ou une chambre de l’agriculture) pour être enregistré, c’est-à-dire vérifié et validé ; pour un contrat de professionnalisation, c’est l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) de l’entreprise qui se charge de cet enregistrement.

apprentie

Livret d’apprentissage : aussi appelé carnet de liaison, c’est un document (ou un espace en ligne) qui sera régulièrement rempli par l’apprenti, le maître d’apprentissage et le CFA (Centre de Formation d’Apprentis) afin d’assurer une bonne coordination entre les apprentissages en centre de formation et ceux reçus en entreprise.

Maître d’apprentissage : sur la base du volontariat, il est responsable de la formation de l’apprenti au sein de l’entreprise et assure la liaison avec son CFA (Centre de Formation d’Apprentis) ; il contribue à l’acquisition par l’apprenti des compétences correspondant au diplôme ou au titre préparé ; il possède la compétence professionnelle requise pour assurer cette formation ; pour un contrat de professionnalisation, on parlera de « tuteur ».

Médiateur de l’apprentissage : interlocuteur pouvant intervenir auprès de l’apprenti, de sa famille ou de l’employeur lorsque survient un problème durant l’apprentissage ; il favorise le dialogue et aide à trouver des solutions pour éviter la rupture du contrat d’apprentissage.

 

Crédits photos

© Hugues-Marie Duclos © Jean-Lionel Dias/Le Carton/Picturetank.