Santé

Orthoprothésiste

Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

1 700 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Orthoprothésiste appareilleur(euse)
Prothésiste orthésiste
Centres d'intérêt Soigner

Description

L’orthoprothésiste conçoit, réalise et pose des orthèses (pour corriger une déficience) et des prothèses (pour remplacer un membre).

 

Activités principales

L'orthoprothésiste vient en aide aux personnes temporairement ou définitivement handicapées en concevant des appareillages médicaux appelés prothèses ou orthèses. Les prothèses remplacent totalement un membre absent ou amputé, tandis que les orthèses soutiennent une musculature défaillante ou une ossature déficiente, par exemple.

Comment travaille-t-il ?

L’orthoprothésiste reçoit ses patients, adressés par un médecin sur prescription médicale, dans son cabinet. Il discute longuement avec eux de leur handicap et de leurs besoins. Cela lui permet de déterminer l'appareillage qui correspond le mieux à leur mode de vie quotidien. Il analyse leur posture, leur façon de marcher… puis réalise des prises de mesures, des empreintes ou des moulages. Il passe ensuite à l’atelier pour fabriquer des pièces sur-mesure en les façonnant une à une dans des matériaux variés : aciers, résines, fibres de verre, composites.... Ces étapes intègrent aujourd’hui des outils numériques, avec l’utilisation de scanners, de logiciels de conception assistée par ordinateur (C.A.O.) ou de technologies d’impression 3D.  Enfin, il assemble les différents éléments des prothèses et les adapte sur les patients.

Où exerce-t-il ?

La plupart des orthoprothésistes travaillent dans des centres de rééducation, de grand appareillage médical ou pour des entreprises de fabrication de prothèses et d'orthèses. Ils peuvent également être employés par un hôpital ou posséder leur propre entreprise et travailler à leur compte. En Île-de-France, on dénombrait environ 200 orthoprothésistes en 2018 dont un quart exerçant dans le secteur hospitalier ou en libéral (Source : Drees).

Compétences pour être Orthoprothésiste

Qualités requises
Habile :

Fabriquer une prothèse requiert une certaine minutie. Cela demande de manier et travailler des matériaux plus ou moins fragiles.

 

Psychologue :

L'orthoprothésiste est confronté à des drames en permanence : ses patients sont soit très handicapés, soit durement mutilés par un accident. Tact et délicatesse sont alors indispensables.

 

Curieux :

Les technologies et le façonnage de nouveaux matériaux comme la résine, les fibres de carbone ou le plastique évoluent en permanence. L'orthoprothésiste est amené à se former régulièrement.

 

Savoir-faire

  • - Identifier le besoin de la personne et l'informer sur la prise en charge (nombre de séances, modalités de prise d'empreinte, type d'appareillage, ...)
  • - Cerner les facteurs médicaux, psychologiques et l'environnement du patient, examiner la zone à appareiller et analyser la posture (test de marche, de préhension, ...)
  • - Déterminer les possibilités d'appareillage en fonction des contraintes pathologiques, médicales et arrêter le choix avec la personne
  • - Réaliser les prises de mesure, empreintes, moulages d'une prothèse ou orthèse
  • - Découper, mettre en forme les matériaux et assembler les éléments de l'appareillage (orthèse, prothèse, ...)
  • - Procéder à la pose définitive d'une prothèse ou à la remise d'une orthèse
  • - Essayer l'appareillage sur la personne
  • - Conseiller la personne (utilisation, adaptation, entretien) et les partenaires de soins
  • - Désinfecter et décontaminer un équipement
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Détruire des déchets
  • - Concevoir des corsets/ceintures de maintien (éléments prothétiques/orthétiques)
  • - Concevoir des orthèses de membre
  • - Concevoir des prothèses de membre
  • - Conseiller une clientèle ou un public
  • - Vendre des produits ou services
  • - Réaliser le suivi des règlements clients
  • - Renseigner des documents médico-administratifs

Savoir

  • - Conception et Dessin Assistés par Ordinateur (CAO/DAO)
  • - Procédés de formage
  • - Caractéristiques des matériaux composites
  • - Techniques de prise d'empreinte
  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Traumatologie
  • - Biomécanique
  • - Techniques de thermosoudage
  • - Automatisme
  • - Mécanique
  • - Logiciels de Conception de Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO)
  • - Myologie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Orthoprothésiste

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine des prothèses et orthèses dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Orthoprothésiste

Le métier d’orthoprothésiste est accessible avec un diplôme de niveau CAP.

Formation initiale

Vous pouvez devenir orthoprothésiste avec un CAP orthoprothésiste, en 2 ans après la classe de troisième, qui mène à des postes d’ouvrier spécialisé fabricant les prothèses à l’atelier.

Le bac professionnel technicien en appareillage orthopédique (TAO) spécialité podo-orthèse, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP podo-orthésiste ou un CAP orthoprothésiste, vous permet ensuite d'occuper un poste de chef d'atelier.

Le BTS prothésiste-orthésiste en 3 ans après le baccalauréat, surtout après un bac S, STI2D ou ST2S, vous donne accès à des fonctions de technicien supérieur, interlocuteur du médecin prescripteur, qui conçoit, fabrique et adapte l’appareillage au patient.
 

Formation continue

Pour les professionnels en activité, la formation continue offre des possibilités de spécialisation et de perfectionnement. Grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE), ceux-ci peuvent également faire reconnaître leurs compétences professionnelles pour obtenir un diplôme.

Les personnes souhaitant se réorienter vers le métier d’orthoprothésiste peuvent préparer le CAP orthoprothésiste, le bac professionnel technicien en appareillage orthopédique spécialité podo-orthèse, ou le BTS prothésiste-orthésiste. Il existe également un titre professionnel (TP) agent technique prothésiste et orthésiste.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1411

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier