Industrie

Parfumeur

Niveau d'accès Bac + 3 à bac + 4
Statut
Salarié
Salaire moyen

2 800 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Créateur(trice) de parfums
Formulateur(trice) en parfumerie
Nez
Centres d'intérêt Maîtriser les technologies nouvelles, innover Faire un travail minutieux précis Exercer une activité artistique ou créative

Description

Le parfumeur compose des fragrances pour des produits de parfumerie, de cosmétique ou d’entretien ménager.
Activités principales

Le parfumeur est le "nez" chargé de créer un nouveau parfum pour le secteur de la parfumerie, mais aussi des cosmétiques (gels douche, crèmes…), ou des produits d’hygiène ou ménagers (détergents, lessives, savons, désodorisants…). Il peut également développer la « signature olfactive » d’une entreprise : un parfum qui sera par exemple diffusé dans une chaîne de boutiques ou d’hôtels.

Comment travaille-t-il ?

Le parfumeur commence par prendre connaissance de la demande de son client et du cahier des charges du parfum à créer. En fonction des besoins exprimés, de l’univers de la marque et du budget disponible il imagine une fragrance. Face à sa « librairie » de matières premières et avec l’assistance de préparateurs il compose une formulation en mélangeant différentes essences naturelles ou produits de synthèses. Il structure la fragrance autour d’une note de tête, de cœur et de fond. Il procède à de nombreux essais, fait évoluer les dosages et les ingrédients pour trouver la composition adéquate. Le cas échéant, il tient compte du comportement du parfum créé dans le produit final (gel douche, détergent…) et veille à respecter les contraintes réglementaires protégeant l’environnement et les consommateurs.

Où exerce-t-il ?

Les parfumeurs peuvent travailler pour l’industrie du luxe (parfums, cosmétiques) ou pour l’industrie chimique (fabrication de produits ménagers). Ils peuvent aussi être employés par des sociétés développant des concentrés parfumants vendus aux fabricants ou par des entreprises productrices de matières premières destinées à la parfumerie. L’Île-de-France se classe comme la première région en France de la filière parfumerie-cosmétique. Elle héberge plus de 500 fabricants de la filière, dont de grands groupes internationaux tels l’Oréal et Procter & Gamble, employant plus de 17 000 salariés.

Compétences pour être Parfumeur

Qualités requises
Créatif :

Le parfumeur doit pouvoir inventer des créations olfactives originales en s’appuyant sur des parfums de références et en restant à l’écoute des nouvelles tendances et des attentes des consommateurs.

 

Curieux :

Le métier demande de mémoriser les caractéristiques de milliers de matières premières, leurs interactions et leurs modes d’utilisations.

 

Patient :

La fabrication d’un parfum est un travail de patience. Plusieurs mois sont souvent nécessaires pour parvenir au résultat final.

 

Savoir-faire

  • - Identifier les attentes des consommateurs
  • - Sélectionner les matières premières (arômes naturels, essences, produits de synthèse, ...) auprès de fournisseurs
  • - Composer des odeurs et des saveurs
  • - Assembler des matières premières et des notes simples
  • - Vérifier les caractéristiques organoleptiques (successions de sensations, pyramide olfactive, équilibre, stabilité, ...) du produit final
  • - Établir un cahier des charges
  • - Définir la composition finale d'un produit
  • - Analyser un produit, service ou marque
  • - Réaliser des tests et essais
  • - Intervenir en études, ingénierie
  • - Définir les caractéristiques d'un produit
  • - Réaliser des essences absolues, des huiles essentielles ou des molécules de synthèse
  • - Réaliser des tests sensoriels pour des produits de consommation
  • - Mettre en œuvre des tests sensoriels auprès de panélistes

Savoir

  • - Osmologie
  • - Appréciation gustative
  • - Champ des odeurs (musqué, boisé, ...)
  • - Caractéristiques des matières premières aromatiques
  • - Chimie moléculaire
  • - Physicochimie
  • - Microbiologie
  • - Toxicologie
  • - Protocoles d'analyse sensorielle
  • - Techniques d'humage
  • - Techniques de dégustation
  • - Vocabulaire de dégustation alimentaire
  • - Allergologie
  • - Logiciels de statistiques
  • - Appréciation visuelle (symétrie, couleur, ...)
  • - Utilisation d'olfactomètre
  • - Utilisation d'une « roue des odeurs »
  • - Mémoire olfactive
  • - Appréciation olfactive
  • - Cartographie des parfums
  • - Méthodes de fabrication d'essences absolues
  • - Méthodes de fabrication de molécules de synthèse
  • - Utilisation d'appareils de distillation (alambic)
  • - Méthodes d'enquête
  • - Construction de grilles d'évaluation
  • - Logiciel de conception et analyse d'enquête
  • - Logiciel de création et d'analyse de questionnaire

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Parfumeur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'intervention technique en formulation et analyse sensorielle dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Parfumeur

Le métier de parfumeur est accessible avec un diplôme de niveau licence.

Formation initiale

Pour accéder au métier de parfumeur, il vous est conseillé de suivre après le baccalauréat un cursus en chimie (DUT, BTS ou Licence 2, d’une durée de deux ans), complété par une spécialisation en un an en parfumerie.

L’université Montpellier 2 propose une licence professionnelle chimie : formulation parfums, arômes et cosmétiques (en un an, après un diplôme de niveau bac + 2 en chimie/biologie ou après une classe préparatoire)  et un master ingénierie des cosmétiques arômes et parfums (ICAP, en deux ans après une licence de chimie). L’université du Havre propose également un master de chimie spécialité arômes, parfums, cosmétiques (ARPAC, en 2 ans après une licence chimie).

L’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines propose en partenariat avec l’école supérieure du parfum (ESP) un master professionnel formulation et évaluation sensorielle parfumerie. Ce cursus est accessible par la voie de l’apprentissage. Pour postuler, vous devez justifier d'une licence (bac + 3) en chimie, biochimie ou toute licence à dominante chimie pour une intégration en master 1. Un master 1 en chimie ou biochimie ou un diplôme d’ingénieur ou de pharmacien permet d’accéder directement en master 2.

Vous pouvez également suivre le cursus d’une école spécialisée. A Paris, l’école supérieure du parfum (ESP) propose un parcours en 5 ans après le baccalauréat débouchant sur le titre de créateur-manager en parfumerie et cosmétique. A Versailles, l’institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l'arôme alimentaire (ISIPCA) propose plusieurs formations diplômantes dans le domaine de la chimie appliquée aux parfums. Ces parcours sont accessibles à différents niveaux de diplômes (post-bac à bac+5) et ouverts à l’apprentissage.

Formation continue

Pour les professionnels en activité, différents parcours et perfectionnements sont possibles. L’ISIPCA, l’ESP et l’ASFO à Grasse proposent notamment des modules de formation dans le domaine de la parfumerie. Dans le cadre d’une reconversion, il est possible de préparer par la voie de la formation continue les certifications professionnelles préparateur ou assistant technique des laboratoires à l’ISIPCA.

Pour aller plus loin, consulter la liste nationale des certifications (correspondant au code Rome) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=H1505

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier