Industrie

Technicien électronicien

Installation et maintenance électronique
Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 2 200 € bruts mensuels

Tendance emploi

●○○

Synonymes
Instrumentiste en appareils électroniques
Technicien(ne) en électronique
Technicien(ne) d’études et recherches en électronique
Centres d'intérêt Concevoir, fabriquer, construire Faire fonctionner Faire un travail minutieux précis

Description

Le technicien électronicien participe à la mise au point, à la fabrication et à la maintenance de tout appareil comprenant des composants électroniques.

 

Activités principales

Téléphones portables et fours à micro-ondes, alarmes et airbags, radars et télécommandes n'ont aucun secret pour le technicien électronicien. Collaborateur direct de l’ingénieur, il participe à la mise au point, à la fabrication et à la maintenance de tout appareil comprenant des composants électroniques.

Comment travaille-t-il ?

Au moment de la conception d'un système électronique, le technicien électronicien réalise des schémas représentant les composants à utiliser et les liaisons électriques. Il les teste ensuite sur maquette ou directement sur des logiciels de simulation. Il peut également participer aux essais sur des prototypes, qui seront ensuite fabriqués en série. Lorsqu'il travaille dans la maintenance, le technicien répare des appareils vidéo ou audio, par exemple. Il définit le planning des entretiens réguliers et répartit le travail entre les membres de son équipe. Dans de petites structures, il peut aussi bien assurer des tâches de maintenance ou de dépannage que de la prospection de nouveaux clients.

Où exerce-t-il ?

Les entreprises de construction électrique et électronique recrutent des techniciens électroniciens, de même que les services après-vente des grandes surfaces. Les bureaux d'étude indépendants ou les sociétés de maintenance en électronique font également appel aux techniciens électroniciens. Enfin, il existe de nombreux postes dans le secteur des télécommunications et des transports, chez les constructeurs automobiles ou aéronautiques, par exemple.

Compétences pour être Technicien électronicien

Qualités requises
Minutieux :

Les composants des appareils électroniques sont de très petite taille et doivent être maniés avec délicatesse. En conception comme en dépannage, la précision est de mise !

Polyvalent :

La majorité des emplois se situe dans les PME, qui recrutent des techniciens capables de passer sans problème du bureau d'étude au service après-vente, mais également d'assumer une fonction commerciale, afin de négocier des contrats avec les clients.

 

 

Curieux :

Pour rester performant, le technicien doit suivre les évolutions technologiques, souvent très rapides, des matériels électroniques.

Savoir-faire

  • - Définir les interventions sur un équipement selon le dossier technique
  • - Sélectionner des machines et des outillages appropriés
  • - Connecter des équipements électroniques
  • - Installer un équipement électronique
  • - Configurer l'installation et effectuer sa mise au point
  • - Détecter un dysfonctionnement
  • - Diagnostiquer une panne
  • - Identifier les composants et les pièces défectueuses
  • - Changer une pièce défectueuse
  • - Renseigner les supports de suivi d'intervention et transmettre les informations au service concerné
  • - Entretenir un équipement de contrôle ou de mesure
  • - Réaliser une intervention nécessitant une habilitation
  • - Définir une procédure d'installation ou une configuration de système électronique en fonction de l'environnement client
  • - Adapter un équipement électronique à de nouveaux besoins
  • - Planifier une intervention

 

Savoir

  • - Contraintes électromagnétiques
  • - Électricité
  • - Informatique
  • - Mécanique
  • - Pneumatique
  • - Hydraulique
  • - Électrotechnique
  • - Optronique
  • - Technologie des fibres optiques
  • - Règles de sécurité
  • - Lecture de plan, de schéma
  • - Utilisation d'appareils de mesure électrique (multimètre, ...)
  • - Utilisation d'Automate Programmable Industriel (API)
  • - Logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO)
  • - Électronique
  • - Langages de programmation informatique
  • - Commande numérique
  • - Informatique industrielle
  • - Automatisme
  • - Électronique de puissance
  • - Équipements de sonorisation
  • - Équipements de télécommunication
  • - Équipements et systèmes médico-chirurgicaux
  • - Appareils électroniques de navigation
  • - Système embarqué
  • - Matériel de contrôle embarqué
  • - Optoélectronique
  • - Électromagnétisme
  • - Métrologie
  • - Microélectronique
  • - Habilitations électriques de travaux hors tension
  • - Habilitations électriques de travaux sous tension

 

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Technicien électronicien

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'installation et maintenance électronique dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Technicien électronicien

Vous pouvez accéder au métier de technicien électronicien avec un BTS systèmes numériques, option électronique et communications ou un DUT génie électrique et informatique industrielle. Ces diplômes se préparent en 2 ans après un bac technologique STI2D ou après un bac S.

Au CFA Ducretet (Clichy 92), il est aussi possible de préparer le titre professionnel (TP) de technicien en électroménager connectée (TSEC).

Au niveau bac + 3, vous pouvez également préparer une licence professionnelle. Il existe notamment la licence professionnelle mention électronique, énergie électrique, automatique.


Ces formations vous sont également accessibles par la voie de la formation continue des adultes, avec des durées variables en fonction de votre profil et de votre parcours. D’autres certifications existent, comme le titre professionnel électronicien de contrôle et de maintenance ou les certificats de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) technicien en électronique embarquée et technicien en électronique de puissance.


Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=I1305

Aucune formation liée n'a été trouvée pour ce métier.

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier