Commerce, vente et grande distribution

Traiteur

Charcuterie - traiteur
Niveau d'accès CAP ou équivalent
Statut
Salarié
Artisan
Salaire moyen

Salaire moyen : 1 500 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Aide-charcutier(ère)
Chef(fe) de fabrication en charcuterie
Rôtisseur(euse)
Centres d'intérêt Faire du commerce, acheter, vendre Organiser, planifier, gérer

Description

Le traiteur élabore des plats cuisinés soit pour une clientèle de chalands, soit dans le cadre de réceptions.

 

Activités principales

Le métier de traiteur se décline en deux grandes familles : celles des traiteurs de magasins et celle des traiteurs organisateurs de réceptions. Leur tâche commune est de préparer des plats cuisinés qu'ils servent à leurs clients, soit à emporter, soit à l'occasion de réceptions.

Comment travaille-t-il ?

Le traiteur de quartier est un commerçant qui concocte et vend les plats cuisinés, chauds ou froids. Le traiteur organisateur de réception établit un devis selon le type de prestations demandées et le nombre d'invités. Il fournit la nourriture, et parfois le matériel de réception, voire les locaux. Quel que soit son statut, le traiteur achète la marchandise sur des marchés spécialisés et gère les stocks.

Où exerce-t-il ?

L'environnement de travail du traiteur dépend de la taille de son entreprise et des services qu'elle propose. Dans une petite structure, il fait ses préparations dans une simple cuisine. Dans une grande entreprise, le travail se fait en équipe et les préparations des plats en laboratoire. A ce titre, l'industrie agroalimentaire et les grandes surfaces alimentaires développent de plus en plus de plats prêts à consommer.

Quand il organise des réceptions, il est souvent en déplacement.

L'activité de traiteur est très porteuse en Ile-de-France. La région compte plus 2 200 entreprises artisanales spécialisées dans l'élaboration de plats à emporter. De nombreux débouchés existent également dans la grande distribution et dans la restauration collective. Les jeunes diplômés s'insèrent donc sans difficulté.

Compétences pour être Traiteur

Qualités requises
Gourmet :

Le traiteur se doit d'être gastronome et aimer soigner les préparations culinaires pour le plaisir du palais et celui des yeux.

 

Organisé :

Les délais pour répondre aux commandes sont souvent très courts. Il doit être méthodique pour pouvoir tout livrer à temps.

 

 

Méticuleux :

Le respect des règles d'hygiène est fondamental. Les locaux et les systèmes réfrigérés doivent être nettoyés tous les jours. Les préparateurs et les serveurs sont d'ailleurs contraints de porter chapeau et gants !

Savoir-faire

  • - Planifier la production selon les commandes de clients, les produits en stocks et la saisonnalité
  • - Éplucher des légumes et des fruits
  • - Réaliser la salaison d'une viande
  • - Réaliser le fumage d'une viande
  • - Conditionner un produit alimentaire
  • - Disposer des produits sur le lieu de vente
  • - Renseigner un client
  • - Prendre la commande des clients
  • - Entretenir un poste de travail
  • - Nettoyer du matériel ou un équipement
  • - Entretenir un espace de vente
  • - Réaliser des préparations culinaires à partir de viandes
  • - Préparer des plats cuisinés
  • - Cuisiner des préparations sucrées
  • - Cuisiner des produits de charcuterie
  • - Cuisiner des produits traiteurs
  • - Découper de la viande
  • - Vendre des produits ou services
  • - Organiser et proposer une prestation traiteur
  • - Réceptionner un produit
  • - Stocker un produit
  • - Contrôler la réception des commandes
  • - Suivre l'état des stocks
  • - Définir des besoins en approvisionnement
  • - Préparer les commandes
  • - Réaliser une gestion administrative et comptable

Savoir

  • - Procédures de conditionnement
  • - Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
  • - Traçabilité des produits
  • - Chaîne du froid
  • - Utilisation de matériel de nettoyage
  • - Types de produits de charcuterie
  • - Techniques d'embossage de viande
  • - Découpe de viande
  • - Modes de conservation des produits alimentaires
  • - Modes de cuisson des aliments
  • - Mise en conserve
  • - Préparations culinaires de base
  • - Techniques de salaison
  • - Techniques de fumage
  • - Techniques de parage des viandes
  • - Techniques de désossage
  • - Variétés de viandes
  • - Procédures d'encaissement
  • - Techniques de vente
  • - Gestion des stocks et des approvisionnements

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Traiteur

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la charcuterie-traiteur dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Traiteur

Le CAP charcutier-traiteur vous ouvre les portes du métier de traiteur. Un seul établissement en région parisienne délivre ce diplôme, qui se prépare en deux ans : le CFA des métiers de la gastronomie, à Paris 19ème.

Autre diplôme qui vous permet d’exercer le métier de traiteur : le CAP cuisine, qui peut se préparer, en Ile-de-France, dans 21 lycées professionnels et 18 CFA.

Par ailleurs, la MC employé traiteur (une douzaine d’établissements en région francilienne sont recensées, dont l’Ecole hôtelière de Paris - CFA Médéric, à Paris 17ème ; ou la section d’enseignement professionnel du lycée polyvalent Montaleau, à Sucy-en-Brie, 94) vous propose une formation complémentaire, en un an, à l’issue du CAP.

Enfin, le BP charcutier-traiteur (un seul établissement en Ile-de-France prépare à ce diplôme : le CFA des métiers de la gastronomie, à Paris 19ème) et le BP cuisine (21 lycées professionnels et 13 CFA en région parisienne) vous offrent des finalités similaires.

 

Formation continue :

Le métier de traiteur est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. De nombreux parcours et perfectionnements sont possibles, notamment via le CAP charcutier-traiteur (exemples d’établissements en Ile-de-France : le Centre européen des professions culinaires – Ceproc, à Paris, 19ème ; ou l’Institut francilien de formation et d’insertion professionnelle, à Montmagny, 95). Autre moyen, pour les adultes, d’accéder au métier de charcutier : préparer le BM (brevet de maîtrise) traiteur-organisateur de réception. Renseignements : Assemblée permanente des chambres des métiers et de l’artisanat, Paris 8ème.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=D1103

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier