Pour anticiper les évolutions de mon métier, je m’informe et je n’hésite pas à me former.

Je bénéficie d’outils et de conseils pour anticiper les changements de mon métier

L’employésensemble des professions est concerné par les adaptations rendues nécessaires par les évolutions technologiques (intelligence artificielle, robotique, numérisation…). Même un artisan traditionnel devra par exemple apprendre à utiliser de nouveaux outils de comptabilité ou de communication.

Pour connaître et anticiper les évolutions de mon métier, je dois me tenir au courant des changements qui pourraient survenir. Je peux notamment consulter la presse professionnelle ou consulter les études publiées par l’Observatoire des métiers et qualifications de ma branche professionnelle.

Je peux également discuter de ces changements avec mon employeur ou mon service des ressources humaines, notamment à l’occasion de mon entretien professionnel.

Je bénéficie d'un conseil en évolution professionnelle

Je peux aussi aborder ces questions en sollicitant gratuitement un conseil en évolution professionnelle (CEP). Je rencontre un conseiller en évolution professionnelle dans l'une des structures suivantes, habilitées à délivrer le CEP :

  • Opacif (Fongecif, FAF.TT, Afdas...)
  • Apec (Association Pour l'Emploi des Cadres)
  • Pôle emploi
  • Missions locales
  • Cap emploi  

Je choisis mon opérateur CEP en fonction de ma situation et de mon secteur professionnel  :

  • j'ai moins de 26 ans : je contacte mon conseiller Mission locale  ;
  • je suis diplômé de l'enseignement supérieur : je contacte mon conseiller Apec  ;
  • Je suis cadre : je contacte mon conseiller Apec  ;
  • je suis en situation de handicap : je contacte mon conseiller Cap emploi ;
  • je suis demandeur d'emploi : je contacte mon conseiller Pôle emploi ;
  • je suis intérimaire : je contacte mon conseiller FAF.TT ;
  • je suis salarié du crédit agricole et de la mutualité agricole : je contacte mon conseiller Agecif Cama ;
  • je suis salarié d'une coopérative, organisation ou syndicat agricoles : je contacte mon conseiller Opcalim ;
  • je suis salarié de l'agriculture, de l'industrie du vin et des spiritueux, d'une jardinerie ou d'une animalerie... : je contacte mon conseiller Fafsea ;
  • je suis salarié de la culture, de la communication, des médias et ou des loisirs : je contacte mon conseiller Afdas ;
  • je suis salarié de la Banque de France, des industries électriques et gazières, de la RATP et de la SNCF : je contacte mon conseiller Unagecif ;
  • je suis salarié de l'économie sociale et solidaire : je contacte mon conseiller Uniformation ;
  • je suis salarié du paramédical et social associatif : je contacte mon conseiller Unifaf  ;
  • je suis salarié d'un autre secteur d'activité : je contacte mon conseiller Fongecif.  
Picto%20fond%20gris.jpgJe consulte la carte Trouver un conseiller en Île-de-France.

Je me forme pour m’adapter aux changements de mon métier

Les évolutions technologiques rendent de plus en plus essentielles la formation tout au long de la vie. Je dois être ainsi prêt tout au long de ma carrière professionnelle à suivre des formations courtes ou longues pour rester au niveau.

Je peux me former gratuitement en ligne

Aujourd’hui, il existe de nombreuses ressources sur internet comme les Moocs (cours en ligne ouverts et massifs) qui me permettent de me former gratuitement.

bon à savoirJe consulte le catalogue de Moocs sur le site sup-numerique.gouv.fr.

Je me forme grâce à la formation continue

Les organismes de formation continue peuvent m’aider à acquérir les compétences nécessaires face aux mutations de mon métier. Selon ma situation ou mon statut, je pourrai me faire aider pour financer en partie ma formation.

bon à savoirDans mon entreprise, un accord peut prévoir un financement supplémentaire (abondement) du Compte Personnel de Formation (CPF) pour les salariés occupant des emplois menacés par les évolutions technologiques (Art. L6323-14 du Code du Travail).

 

Crédits photos

© SARINYAPINNGAM © FangXiaNuo