Services à la personne et à la collectivité

Zoologiste

Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Fonctionnaire
Salaire moyen Salaire moyen : 2 700 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●○
Synonymes
Chargé(e) de recherche
Chercheur(euse) en biologie animale
Entomologiste
Zoologiste de la recherche scientifique
Centres d'intérêt Travailler en contact avec la nature, avec des animaux Rechercher, traiter, analyser l'information

Description

Le zoologiste étudie les espèces animales, leur mode de vie et le fonctionnement de leur organisme.

 

Activités principales

Le métier de zoologiste consiste, en tant que biologiste, à étudier le mode de vie des animaux et leur fonctionnement. Ce scientifique est souvent spécialisé dans une espèce animale ou dans un domaine particulier.

Comment travaille-t-il ?

Le zoologiste observe les animaux dans leur milieu naturel. Il les photographie et les filme pour mieux connaître leurs comportements, leur mode de vie et étudier leur anatomie. Il peut également effectuer ses recherches sur des animaux morts. En laboratoire, le zoologiste pratique des cultures biologiques, observe des cellules au microscope, compare ses nouvelles découvertes avec ses observations antérieures. Il utilise des techniques de biologie traditionnelle, comme l'anatomie, l'écologie ou la génétique. Le zoologiste publie les résultats de ses travaux dans des revues spécialisées, le plus souvent en anglais. Enfin, il peut aussi transmettre son savoir en se lançant dans l'enseignement.

Où exerce-t-il ?

Le zoologiste partage son temps de travail entre le terrain, sur lequel il récolte les informations, et son laboratoire, dans lequel il poursuit ses recherches. Quand il est enseignant, il donne des cours à l'université.

Compétences pour être Zoologiste

Qualités requises
Polyvalent :

Les zoologistes abordent plusieurs domaines de la science. Il faut être scientifique et polyvalent pour pouvoir pratiquer ce métier.


 

Résistant :

Les études se font dans des conditions souvent inconfortables. Il faut être physiquement résistant pour poursuivre les recherches en extérieur.

 

 

Patient :

Les recherches sont longues, et il faut parfois attendre plusieurs années avant d'obtenir des résultats et des réponses.

Savoir-faire

  • - Déterminer et développer les méthodes de recherche, de recueil et d'analyse de données
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Superviser et contrôler le déroulement et l'avancement des expériences et des observations scientifiques
  • - Réaliser des mesures
  • - Réaliser des calculs
  • - Réaliser des expériences
  • - Contrôler des résultats d'expériences
  • - Étudier et analyser les données et les résultats des recherches
  • - Rédiger les rapports, publications, mémoires des travaux de recherche
  • - Présenter et expliciter les avancées scientifiques et les travaux de recherche
  • - Conseiller des chercheurs, institutions, entreprises sur des questions scientifiques
  • - Apporter un appui scientifique à des chercheurs, institutions, entreprises
  • - Traiter l'information (collecter, classer et mettre à jour)
  • - Intervenir sur un thème de recherche spécifique
  • - Concevoir des modèles théoriques (calcul, simulation, modélisation)
  • - Élaborer des règles de prévention
  • - Évaluer des risques technologiques et naturels
  • - Concevoir des contenus de programmes d'enseignement scientifique et délivrer des cours
  • - Concevoir et coordonner un programme, un projet de recherche
  • - Diriger un service, un laboratoire de recherche

Savoir

  • - Analyse statistique
  • - Méthodologie de recherche
  • - Logiciels de gestion documentaire
  • - Outils bureautiques
  • - Sciences de la vie et de la terre
  • - Biologie
  • - Chimie
  • - Écologie
  • - Environnement / nature
  • - Mathématiques
  • - Informatique
  • - Information, communication

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Zoologiste

Secteur public

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

 

Chargé de recherche
1 600 € à 3 200 €

Maître de conférences
1 700 € à 3 700 €

Directeur ou conservateur de musée
1 500 € à 3 700 €

(Ces salaires sont donnés en net)

 

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur public

Les instituts publics de recherche, comme le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) ou l'INRA (Institut national de la recherche agronomique), consacrent certains de leurs laboratoires et programmes de recherche à la zoologie.

Les musées dédiés à l'espèce animale (Muséum national d'histoire naturelle, etc.) ont leurs propres administrateurs spécialisés en zoologie au sein de la direction ou de la conservation.

L'IEMVT (Institut d'élevage et de médecine vétérinaire des pays tropicaux) lance des programmes de recherche à l'étranger, pour étudier les espèces tropicales et préserver les espèces en danger dans les pays en voie de développement.

Les parcs naturels expérimentaux doivent poursuivre des recherches de zoologie pour bénéficier du statut de parc naturel.

La recherche publique n'offre que quelques postes chaque année. Les perspectives sont un peu meilleures dans l'enseignement secondaire et universitaire.

 

Les offres d’emploi :

https://candidat.pole-emploi.fr/offres/recherche?lieux=11R&motsCles=k2402&offresPartenaires=true&rayon=10&tri=0

 

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la recherche en sciences de l’univers, de la matière et du vivant dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Zoologiste

Pour exercer le métier de zoologiste, vous devez au minimum être titulaire d’un un bac + 5.

Vous pouvez débuter par une licence (bac + 3) sciences de la vie (exemples : UFR Sciences du vivant, Université Paris Diderot, à Paris ; UFR de sciences fondamentales et appliquées, Université d'Evry-Val-d'Essonne, à Evry) puis préparer, en deux ans après la licence, un master professionnel ou recherche (bac + 5) en sciences de la vie. On peut citer ici le master spécialité approches interdisciplinaires du vivant (Université Paris Descartes) et le master professionnel spécialité biochimie des matériaux et du vivant (Université de Cergy-Pontoise - UFR Sciences et Techniques Modalités de Contrôle des Connaissances).

Pour accéder à la recherche, vous devez préparer un doctorat en trois ans après votre master recherche.

Une autre voie envisageable pour exercer le métier de zoologiste passe par une école d'ingénieurs, spécialisée en biologie, biochimie, biotechnologie, océanologie ou agronomie ; ou par un diplôme d’école vétérinaire, complété éventuellement à l'université par un doctorat.

 

Formation continue :

Le métier de zoologiste est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Plusieurs parcours et perfectionnements sont possibles.

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=K2402

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier