Santé

Chirurgien-dentiste

Médecine dentaire
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Indépendant
Fonctionnaire
Tendance emploi

●●○

Synonymes
Dentiste
Odontologiste
Praticien(ne) dentaire
Centres d'intérêt Soigner

Description

Eliminer une carie, poser des prothèses ou des implants... : le chirurgien-dentiste soigne toutes les affections des dents et des gencives.

 

Activités principales

Doté d'une multitude d'appareils à la pointe de la technologie, le chirurgien-dentiste soigne toutes les affections des dents et des gencives. Éliminer une carie, poser des prothèses ou des implants... Ses activités sont variées. Son rôle s'étend également à celui de conseiller en hygiène dentaire.

Comment travaille-t-il ?

Le chirurgien-dentiste effectue lui-même des radiographies et des moulages qui l'aident à établir un diagnostic. Tout en rassurant son patient, il se sert de miroirs pour accéder à tous les recoins de la bouche. Il réalise des soins. Il peut par exemple soigner une carie en taillant la dent et en appliquant un amalgame qui fait office de pansement. Il peut également adapter et poser des appareillages tels que des couronnes ou des bridges. Enfin, il réalise des actes chirurgicaux, tels l’extraction de dents de sagesse, la réalisation d’une greffe de gencive ou la pose d'implants.

Où exerce-t-il ?

La plupart des chirurgiens-dentistes s'installent en libéral, dans leur propre cabinet. Ils peuvent également exercer à l’hôpital ou dans des centres de soins. Enfin certains praticiens interviennent comme conseillers auprès de la Sécurité sociale, d'autres effectuent des recherches auprès de laboratoires, mais ils sont peu nombreux

Compétences pour être Chirurgien-dentiste

Qualités requises
Minutieux :

Les affections sont minuscules et les nerfs très sensibles. L'art du chirurgien-dentiste consiste à soigner sans faire mal.

Rassurant :

Le praticien doit établir un climat de confiance avec ses patients pour les satisfaire et travailler dans de bonnes conditions.

Curieux :

Les méthodes et les appareils évoluant rapidement, il faut toujours s'adapter aux nouvelles techniques de soin.

Savoir-faire

  • - Identifier la demande (visite de contrôle, soins dentaires, actes d'orthodontie, ...) et recueillir les informations (antécédents, traitements en cours, ...) auprès du patient ou dans le dossier de soins
  • - Définir les orientations stratégiques d'une structure
  • - Procéder à l'examen de la cavité buccale et informer le patient sur le traitement
  • - Sélectionner le matériel, les produits et réaliser les soins
  • - Déterminer l'appareillage selon les contraintes et les attentes du patient
  • - Réaliser l'empreinte négative pour la fabrication de l'élément prothétique et procéder à la pose
  • - Conseiller le patient sur l'hygiène bucco-dentaire ou mettre en place des actions de prévention et de dépistage
  • - Réaliser le suivi des règlements clients
  • - Renseigner des documents médico-administratifs

Savoir

  • - Règles d'hygiène et d'asepsie
  • - Grille de codification Sécurité Sociale
  • - Protocoles de lutte contre les infections nosocomiales

(Source: ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Chirurgien-dentiste

Secteur privé

Découvrir la rémunération moyenne, les revenus en début et en fin de carrière.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la médecine dentaire dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Chirurgien-dentiste

Pour exercer le métier de chirurgien-dentiste, vous devez être titulaire du diplôme d'État de docteur en chirurgie dentaire. Celui-ci s’obtient après 6 à 9 années d’études en odontologie réparties en trois cycles.

Le 1er cycle de PACES (Première année communes aux études de santé) d’une durée de 3 ans, est sanctionné par un concours très sélectif. Il est vivement recommandé d'être titulaire d'un bac S avec mention pour franchir ce premier cap.

Le 2ème cycle dure 2 ans, à l’issu desquels est délivré le diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques (DFASO), Il est suivi par le 3ème cycle court en 1 an (débouchant sur le TCEO) ou long, ouvert sur concours, qui dure de 3 à 4 ans et débouche sur le diplôme d’études spécialisées (DES).


La formation continue offre aux professionnels déjà diplômés des spécialisations et des perfectionnements.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications (correspondant au code ROME) : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=J1103

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier