Spectacle

Artiste de cirque

Arts du cirque et arts visuels
Niveau d'accès Bac ou équivalent
Statut
Intermittent du spectacle
Salaire moyen Salaire moyen : 3 100 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●●
Synonymes
Acrobate
Clown
Contorsionniste
Dompteur(euse)
Equilibriste
Trapéziste
Centres d'intérêt Pratiquer une activité physique, sportive Exercer une activité artistique ou créative

Description

L'artiste de cirque assure des représentations au sein d'un cirque. Il peut être trapéziste, jongleur, clown, voltigeur, etc.

 

Activités principales

L'artiste de cirque peut être un clown, un jongleur, un acrobate, un trapéziste... Il donne des représentations de ses numéros face à un public qu'il doit émouvoir, émerveiller, impressionner, faire rire ou trembler. Il s'entraîne quotidiennement pour parfaire sa technique et mettre au point de nouveaux numéros.

Auteur et interprète de ses numéros, l'artiste de cirque traditionnel fait partie d'une troupe comme spécialiste d'une discipline : l'équilibre, la jonglerie, l'acrobatie, la magie, etc. Il dispose de nombreux accessoires : costumes et ballons, masses de jonglage, cordes ou fils durs.

Généralement sans animaux, le nouveau cirque intègre pour la durée d'un spectacle des artistes polyvalents, associant aux techniques du cirque traditionnel celles du théâtre ou de la danse. Ces intermittents très qualifiés deviennent parfois membres permanents d'une compagnie.

Comment travaille-t-il ?

L'artiste de cirque est un nomade : traditionnellement il suit une compagnie d'artistes de cirque qui présente des spectacles sous chapiteau, programmés par contrat dans différentes villes de France ou d'Europe.

Où exerce-t-il ?

Les jeunes artistes du cirque contemporain se produisent plutôt sur des scènes de théâtre après s'être fait connaître dans des salles d'associations socio-culturelles, des festivals de théâtre de rue.

Les cirques de tradition et de jeunes compagnies privées embauchent des artistes de cirque.

Compétences pour être Artiste de cirque

Qualités requises
Persévérant :

Les entraînements sont souvent éprouvants. Il faut du temps, de la patience, de l'obstination même, pour mettre au point un numéro.

Créatif :

C'est généralement l'artiste de cirque qui invente lui-même ses numéros. Il doit faire preuve d'imagination pour les renouveler régulièrement ou les intégrer dans le fil narratif d'un spectacle.

Athlétique :

Quelle que soit sa spécialité, l'artiste de cirque doit être en excellente condition physique, car son activité reste marquée par la performance.

Savoir-faire

  • - Monter un numéro visuel dans ses aspects techniques, artistiques, esthétiques
  • - Concevoir un numéro visuel dans ses aspects techniques, artistiques, esthétiques
  • - Concevoir les objets et matériels nécessaires à un numéro de cirque ou d'arts visuels
  • - Définir les conditions de réalisation d'un numéro visuel
  • - Réaliser un échauffement corporel
  • - Pratiquer des exercices vocaux
  • - Installer les accessoires nécessaires à un numéro avant la représentation
  • - Installer du matériel d'éclairage
  • - Installer du matériel de sonorisation
  • - Réaliser un numéro visuel
  • - Modifier les effets spectaculaires ou comiques du numéro selon les réactions du public
  • - Procéder à la préparation d'un évènement artistique (coiffure, maquillage, costume)
  • - Réaliser un numéro de cirque
  • - Réaliser des cascades

Savoir

  • - Gestes et postures de manutention
  • - Droit de la propriété intellectuelle
  • - Appropriation d'espace scénique
  • - Analyse des risques
  • - Techniques de maquillage
  • - Histoire des arts du cirque
  • - Scénographie
  • - Techniques d'expression corporelle
  • - Techniques de mémorisation
  • - Règles et consignes de sécurité
  • - Pratique du chant
  • - Techniques d'antipodisme
  • - Art clownesque /mime / Imitation
  • - Contorsion du corps
  • - Techniques de domptage d'animaux
  • - Techniques de dressage
  • - Techniques d'équilibrisme
  • - Techniques de jonglage
  • - Techniques de spectacle de feu
  • - Caractéristiques du trapèze volant
  • - Techniques de voltige
  • - Techniques d'acrobatie
  • - Techniques de spectacle de rue
  • - Pratique de l'équitation
  • - Pratique de la danse
  • - Pratique d'un instrument de musique

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Artiste de cirque

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de l'art du cirque et arts visuels dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Artiste de cirque

Quelques écoles spécialisées vous préparent à des diplômes reconnus par les ministères de la Culture et de l'Éducation. Toutefois, ce sont surtout de longues heures d'entraînement, beaucoup de techniques et de la créativité qui vous feront repérer par des cirques !

Vous pouvez vous initier aux métiers du cirque dans des ateliers dont beaucoup sont agréés par la Fédération française des écoles du cirque comme l'Académie Annie Fratellini à Saint-Denis (93).

Depuis 2001, le métier d'artiste de cirque est reconnu par le ministère de l'Éducation nationale et celui de la Culture. Deux diplômes d'État ont été créés sanctionnant deux cycles successifs de formation : le BATC, brevet artistique des techniques du cirque (niveau bac) et le DNSP diplôme national supérieur d'artiste de cirque (reconnu niveau bac + 2).

Le BATC vise à accompagner les élèves vers le DNSP. Les élèves issus de cette année de préparation sont dispensés des épreuves de présélection au concours d’entrée du DNSP. Vous pouvez le préparer à l'École nationale des arts du cirque (Rosny-sous-Bois).

Le DNSP vous est proposé dans 3 établissements : CFA des arts du cirque de l'Académie Fratellini (Saint-Denis) ; École nationale des arts du cirque (Rosny-sous-Bois) ; École nationale supérieure des arts du cirque (Châlons-en-Champagne).

L’ENACR et le CNAC proposent aux étudiants admis dans le cursus DNSP d’artiste de cirque de s’inscrire en licence arts, parcours arts du spectacle, option arts du cirque de l’université de Picardie Jules Verne.

Par ailleurs, le BPJEPS activité du cirque vous est accessible dans 8 établissements en France. Avec la mention activités du cirque, vous pourrez conduire en autonomie des séances d'animation dans le domaine des activités du cirque pour tout type de public.

Plusieurs écoles privées proposent des cours de mime, par exemple, l'École internationale du mimodrame de Paris Marcel Marceau.

Ce métier est également accessible par la voie de la formation continue des adultes. Différents parcours et perfectionnements sont possibles comme le titre professionnel artiste de cirque et du mouvement.

Pour aller plus loin, consultez la liste nationale des certifications : http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=L1204

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier