Banque, assurances et immobilier

Syndic de copropriété

Niveau d'accès Bac + 1 à bac + 2
Statut
Salarié
Indépendant
Salaire moyen Salaire moyen : 2 300 € bruts mensuels
Tendance emploi ●●●
Synonymes

Description

Le syndic de copropriété gère et administre les parties communes d’un immeuble pour le compte des propriétaires, impose de faire respecter le règlement de copropriété et fait appliquer les décisions prises en assemblée générale.

 

Activités principales

Le métier de syndic de copropriété consiste à gérer l’administration d’un immeuble et ses équipements collectifs pour le compte des copropriétaires. Le syndic de copropriété veille, dans ses principales fonctions, à l'entretien et à la maintenance de la copropriété, assure les relations avec les fournisseurs (personnel d’entretien et entreprises de travaux) pour maintenir l’immeuble dans un bon état de conservation et anime les assemblées générales de copropriété dans le respect de la législation en vigueur.

Comment travaille-t-il ?

Mandaté par un groupe de propriétaires de biens immobiliers, le syndic de copropriété prend en charge les différents aspects de sa gestion. Il fait exécuter les décisions prises en assemblées générales : remplacement d'une porte, ravalement, rénovation des parties communes, etc. Le syndic de copropriété négocie l'intervention d'entreprises de travaux, contrôle leur bonne exécution et règle les factures. Enfin, le syndic tient la comptabilité de la copropriété, établit un budget annuel puis répartit les charges entre les propriétaires.

Où exerce-t-il ?

Le syndic de copropriété passe une grande partie de son temps à son bureau. Mais il se rend aussi dans les immeubles dont il assure l’administration, pour vérifier leur entretien ou s'assurer de la qualité des travaux qu'il a engagés.

Compétences pour être Syndic de copropriété

Qualités requises
Rigoureux :

Le métier de syndic de copropriété implique impérativement de gagner la confiance des copropriétaires en servant au mieux leurs intérêts.

 

Négociateur :

En relation avec de nombreux fournisseurs, le syndic de copropriété sait négocier les meilleurs tarifs et les délais les plus rapides.

 

 

Polyvalent :

Le métier de syndic de corporéité requiert des connaissances techniques, juridiques, fiscales et financières.

Savoir-faire

  • - Définir une stratégie de gestion du patrimoine immobilier
  • - Planifier des travaux de rénovation, de réhabilitation de patrimoine immobilier
  • - Définir les besoins en rénovation du patrimoine immobilier
  • - Étudier la faisabilité technique, juridique et financière d'un projet
  • - Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • - Piloter la préparation de travaux
  • - Contrôler la conformité des travaux jusqu'à réception
  • - Suivre l'état d'avancement des travaux jusqu'à réception
  • - Réaliser un suivi d'activité
  • - Traiter des dossiers de contentieux (litiges, réclamations ...)
  • - Mettre en place des actions correctives et préventives
  • - Renseigner des documents comptables, juridiques et fiscaux
  • - Suivre un budget
  • - Réaliser un appel d'offre
  • - Réaliser le suivi des décisions et d'exécution du règlement de copropriété
  • - Réaliser la tenue d'assemblées générales de copropriétaires
  • - Coordonner et superviser la gestion du patrimoine mobilier et immobilier
  • - Réaliser la gestion administrative des contrats

Savoir

  • - Contrats de maintenance
  • - Contrats d'entretien
  • - Réglementation du contentieux
  • - Réglementation de la copropriété
  • - Gestion comptable
  • - Gestion administrative
  • - Gestion de projet
  • - Outils bureautiques
  • - Techniques commerciales
  • - Droit immobilier
  • - Droit de l'urbanisme et de la construction
  • - Architecture
  • - Économie de la construction
  • - Code des marchés publics
  • - Logiciels immobiliers et comptables
  • - Gestion immobilière
  • - Gestion immobilière en copropriété
  • - Gestion de biens fonciers
  • - Gestion immobilière d'entreprise
  • - Gestion de logement social
  • - Réglementation fiscale immobilière
  • - Réglementation des produits d'assurances
  • - Techniques de médiation

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Syndic de copropriété

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine de la gérance immobilière dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Syndic de copropriété

Après l'obtention d'un bac, le BTS professions immobilières vous donne un niveau bac+2. Il se prépare en école publique ou privée.

Une poursuite d'études vers une licence professionnelle en immobilier (bac+3) est possible, comme par exemple, la licence professionnelle métiers de l’immobilier : gestion et administration de biens (UFR Droit, Université Vincennes Saint-Denis, 93).

Pour se voir confier plus rapidement des responsabilités, il vous est donc recommandé de poursuivre, à bac + 5.

A l'université, il vous est possible de préparer un master professionnel ou de recherche. On peut citer le master droit de l’immobilier délivré par UFR de droit, Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, ou le CNAM.

Des écoles spécialisées et privées vous permettent de vous spécialiser dans le domaine de l'immobilier. L'Ecole française des administrateurs de biens (EFAB) vous propose, par exemple, un mastère professionnel immobilier (niveau bac + 5), après un bac + 3 /+4.

A l'école supérieure des professions immobilières (ESPI), il est également possible de préparer un master.

A bac + 6, il est envisageable de préparer un mastère spécialisé (MS), tel le master maîtrise d'ouvrage et gestion immobilière (ESTP) à l’Ecole spéciale des travaux publics du bâtiment et de l’industrie de Cachan (92).

Par ailleurs, sachez que, pour travailler, vous devez détenir une carte professionnelle (valable trois ans), portant la mention « Syndic de copropriété », délivrée par la Chambre de commerce et d’industrie territoriale.

 

Formation continue

Vous êtes tenus, depuis la publication du décret n°2016-173 du 18 février 2016, de suivre une formation continue. Sa durée est de 14 heures par an, ou 42 heures au cours de trois années consécutives d’exercice. Son objectif, ainsi que le justifie le législateur, consiste à mettre à jour et perfectionner vos connaissances et compétences nécessaires à l’exercice de votre métier.

 

Pour choisir votre formation continue, de nombreux parcours et perfectionnements sont possibles. Vous pouvez notamment consulter le catalogue des formations professionnelles (essentielles ou spécialisations) édité par la FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier). https://extranet.fnaim.fr/Formation/catalogues-de-formation/Pages/catalogues-de-formation.aspx

 

Pour aller plus loin

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=C1501

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier