Banque, assurances et immobilier

Salesman ou vendeur salle de marché

Front office marchés financiers
Niveau d'accès Bac + 5 et plus
Statut
Salarié
Salaire moyen

Salaire moyen : 5 800 € bruts mensuels

Tendance emploi

●●○

Synonymes
Négociateur(trice) en Bourse
Salesman sur produits cash
Vendeur(euse) produits de marchés financiers
Opérateur(trice) / sur marchés financiers
Centres d'intérêt Convaincre, négocier Faire du commerce, acheter, vendre

Description

Le salesman, technico-commercial du front office de la banque, joue le rôle d’interface entre la salle de marché et son client, qu’il conseille en matière d’investissements boursiers.
Activités principales

Le métier de salesman consiste à assurer le suivi commercial d’une clientèle (particuliers ou entreprises) afin de répondre le plus efficacement possible à ses besoins aussi bien en termes d’opérations financières que de placements et de couverture. En outre, le salesman doit veiller constamment à saisir les opportunités d’acquisition ou de vente qu’offre le marché pour les proposer à son portefeuille de clients.

Comment travaille-t-il ?

Dans sa mission de conseiller auprès de ses clients destinée à les diriger vers les produits financiers ou investissements qui leur conviennent le mieux, le salesman commence par suivre les indices des marchés, ainsi que les données économiques qui permettent d’obtenir des opportunités de marché. C’est ce que l’on appelle le suivi de la vie de marché. Ce travail s’avère essentiel afin qu’il fonde sa décision de vente ou d’achat. Ensuite, le salesman opère sur les marchés et lance ses ordres d’achats et de vente. Il collabore également au quotidien avec les analystes financiers et les traders. A ces derniers, il transmet les ordres des clients. En outre, le salesman ne peut se contenter de gérer son portefeuille de clients existants, il se doit aussi de prospecter une nouvelle clientèle afin de développer son réseau.

Où exerce-t-il ?

Le salesman travaille au sein d’un établissement bancaire ou d’investissements devant ses écrans d’ordinateurs au cœur des salles de marchés. Un de ses outils indispensables : le téléphone pour ses relations avec les traders et son portefeuille de clients dans le cadre de son relation commerciale. Le salesman est également appelé à se déplacer directement chez ses clients afin de recueillir des préconisations à suivre en matière d’investissement.

 

Compétences pour être Salesman ou vendeur salle de marché

Qualités requises
Résistant :

Le métier de salesman, en plus d’être extrêmement stressant, demande une grosse force de travail en raison des horaires : dès le matin à l’ouverture des places de marchés (à partir de 7h) jusqu’en début de soirée, après la clôture desdites places, et une fois effectué le travail de récapitulation des opérations effectuées dans la journée.

 

 

 

Etre à l’écoute :

Bien connaître les besoins de son client demeure fondamental pour le salesman. Dans cet univers ultra-concurrentiel, il convient avant tout de fidéliser sa clientèle et saisir de nouvelle opportunités commerciales.

Savoir-faire

  • - Réaliser une étude de marché
  • - Analyser les marchés financiers
  • - Suivre des évolutions boursières et indices de référence
  • - Établir une courbe d'évolution de produits financiers
  • - Évaluer des risques financiers
  • - Proposer une stratégie d'investissement
  • - Émettre des ordres d'achat ou de vente
  • - Transmettre un ordre d'achat ou de vente au service middle ou back-office
  • - Mettre à jour un tableau de suivi client
  • - Réaliser des opérations de marché d'actions et d'indices boursiers
  • - Réaliser des opérations de marché des devises ou Forex
  • - Réaliser des opérations de marché des produits dérivés
  • - Réaliser des opérations de marché des taux d'intérêts
  • - Réaliser une activité nécessitant la certification AMF (Autorité des Marchés Financiers)
  • - Gérer des portefeuilles d'actifs financiers
  • - Surveiller les mouvements de devises
  • - Contrôler la conformité de traitement des opérations boursières
  • - Appliquer des mesures correctives dans le traitement des opérations boursières

Savoir

  • - Veille informationnelle
  • - Veille concurrentielle
  • - Analyse des risques financiers
  • - Caractéristiques des produits financiers
  • - Analyse statistique
  • - Calculs financiers
  • - Analyse d'indicateurs financiers
  • - Économie des marchés financiers
  • - Réglementation bancaire
  • - Mathématiques financières
  • - Macroéconomie
  • - Microéconomie
  • - Loi de sécurité financière (LSF)
  • - Gestion de portefeuille financier
  • - Modalités de stockage de monnaie
  • - Gestion de trésorerie

(Source : ROME)

Comparer avec un ou deux autres métiers

Pour mieux choisir, comparez le salaire, le statut, le niveau d’accès, la tendance sur le marché du travail les métiers qui vous intéressent.

Salaire Salesman ou vendeur salle de marché

Secteur privé

Découvrir la fourchette des revenus.

Emploi

Secteur privé

Repérer les débouchés en Île-de-France du domaine du front office marchés financiers dans lequel s’intègre mon métier : nombre d'emplois, géolocalisation, types de contrat, embauches prévues...

Choisir ma formation pour devenir Salesman ou vendeur salle de marché

Pour devenir salesman, vous devrez nécessairement être titulaire d’un diplôme bac + 5.

A ce niveau d’études supérieures, plusieurs grandes écoles peuvent vous délivrer un diplôme vous permettant d’exercer cette fonction. Par exemples, vous pouvez obtenir le diplôme de formation supérieure au management de l’Ipag Business School, à Paris (cinq ans d’études) ; ou bien le diplôme d'ingénieur de l'École nationale de la statistique et de l'administration économique du Groupe des écoles nationales d'économie et statistique, à Malakoff (trois années de formation) ; ou encore le diplôme de l'Institut supérieur de gestion, à Paris (cycle de trois ans) ; ou enfin le diplôme d'ingénieur de Télécom Sud Paris de l'Institut Mines-Télécom, à Evry (cycle de trois ans).

La voie universitaire, également, vous ouvre les portes du métier de salesman. Citons, ici, trois masters parfaitement adaptés à l’exercice de cette profession (une fois en poche une licence Finance) :

  • Le master finance, que vous pouvez préparer, en Île-de-France, à l’UFR d'économie et gestion, Université de Cergy-Pontoise, à Cergy, 95 ; à l’UFR de sciences économiques, gestion, mathématiques, informatique, Université Paris Nanterre, 92 ; à l’UFR 06 École de management de la Sorbonne, Université Panthéon-Sorbonne, à Paris ; ou encore à l’UFR des sciences économiques et gestion (et IAE Gustave Eiffel), Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Créteil, 94.
  • Le master monnaie, banque, finance et assurance, qui se prépare, en région francilienne, au sein de cinq établissements, dont à l’UFR AES économie et gestion, Université Vincennes-Saint-Denis, 93 ; et à l’UFR de sciences économiques, gestion, mathématiques, informatique, Université Paris Nanterre, 92.
  • Le master monnaie, finance, banque spécialité économie et droit, que vous préparez, en région parisienne, uniquement à l’UFR économie, gestion (centre Charcot), Université Panthéon-Assas, à Paris.

 

Enfin, pour vous donner plus de chances encore de décrocher un emploi de salesman, vous pouvez suivre, une fois votre master en poche, le master spécialité finance dispensé à l’ESCP Europe, à Paris.

 

Pour aller plus loin :

Consultez la liste nationale des certifications :

http://www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/resultat?romeRNCP=C1301

 

Changer bouger

Identifier les métiers vers lesquels évoluer avec ou sans formation complémentaire.

Liens utiles

1
Ajouter un autre métier
2
Ajouter un autre métier
3
Ajouter un autre métier