En m'orientant vers la voie professionnelle, je peux me sentir perdu devant le nombre des spécialités en CAP comme en bac pro. En 3e, je prends le temps d'en découvrir plusieurs qui m'intéressent, et je cherche un lieu de stage en lien avec ma future orientation.

17-schema-voie-pro-V2.jpg

Je choisis un CAP

Agriculture, hôtellerie, restauration, artisanat, commerce, électricité, électronique, hygiène, sécurité, mécanique, sports, transport, magasinage, métiers d’art.... Il y a près de 200 spécialités possibles en CAP.

En 2 ans après le bac, je peux ainsi me former dans une spécialité qui me correspond et qui me permet d'entrer directement sur le marché de l'emploi si je le souhaite.

Quelle que soit ma spécialité, tous les CAP sont organisés de la même façon :

- des enseignements généraux (la moitié du temps) ;

- des enseignements technologiques et professionnels (l'autre moitié du temps) ;

- des périodes de formation en milieu professionnel (12 à 16 semaines en 2 ans).

Je peux choisir de préparer mon CAP en lycée professionnel. Je conserve alors le statut scolaire que je connais au collège.

Je peux choisir de préparer mon CAP dans un CFA (Centre de Formation d'Apprentis) en apprentissage. Je deviens apprenti et ai alors le statut de salarié.

Je choisis un bac pro

choisir une formation

En faisant le choix d'un bac professionnel, je m'engage dans 3 ans de formation professionnelle pour décrocher mon bac. Plus d’un bachelier sur quatre est aujourd'hui un bachelier professionnel.

Il existe une centaine de spécialités : Boucher-charcutier-traiteur, Construction des carrosseries, Logistique, Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés, Métiers du pressing et de la blanchisserie, Productions horticoles, Productique mécanique, Technicien menuisier-agenceur, Travaux publics, Vente (prospection, négociation, suivi de clientèle)…

 

Quelle que soit ma spécialité, tous les bacs professionnels sont organisés de la même façon :

- des enseignements généraux identiques pour tous les élèves, quelle que soit la spécialité de bac pro ;

- des enseignements professionnels et des enseignements généraux liés à la spécialité du bac pro ;

- des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines de stages réparties sur les 3 ans) ;

- un accompagnement personnalisé.  

Je peux choisir de préparer mon bac pro  :

  • en lycée professionnel. Je conserve alors le statut scolaire que je connais au collège ;  
  • dans un CFA (Centre de Formation d'Apprentis) en apprentissage. Je deviens apprenti et j'ai alors le statut de salarié.
bon à savoirJe télécharge le guide "Après la 3e » de mon académie ": Créteil, Paris, Versailles.

 

 

CAP : je veux me former en 2 ans après la 3e

CAP

Avec mon stage de 3e, après des recherches documentaires ou grâce à des rencontres, j'ai une idée du secteur dans lequel je souhaite travailler plus tard.

Je me sens plus à l'aise dans les cours pratiques que théoriques et j'ai envie d'apprendre un métier dès maintenant.

Me former pour le CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle), premier niveau de qualification professionnelle, pourrait me correspondre.

Avec je suis sûr de trouver celle qui me correspond.

 

Pour choisir ma spécialité de CAP (près de 200 spécialités au choix), je n'attends pas la fin de l'année de 3e pour me renseigner :

  • je vais dans les Salons sur les formations et les métiers (Renvoi vers la rubrique mon agenda en IDF) ;
  • je rencontre des professionnels et des jeunes en formation (Renvoi vers mon réseau store : JobIrl…) ;
  • je fais mon stage d’observation dans une entreprise du domaine où je souhaite me former (Renvoi vers carré Mon 1er stage /Découvrir Entreprise) ;
  • je me rends aux Journées Portes Ouvertes (JPO) des lycées et des CFA (Centres de Formation d’apprentis) ;
  • je m’inscris aux mini-stages organisés dans les lycées de mon académie.

 

Grâce aux mini-stages, je peux suivre des cours en classe ou en atelier afin d’explorer une formation ou un métier. Cela m’aide à préciser mon projet d’orientation.

J’accède au moteur de recherche des JPO et des mini-stages des lycées professionnels dans :

Je peux choisir de préparer le CAP dans un lycée professionnel (sous statut scolaire) ou dans un CFA (sous statut d'apprenti). Je consulte la rubrique Choisir l’apprentissage.  

Avec le CAP en poche, je peux tout de suite envisager de trouver un emploi. Mais je peux aussi choisir de poursuivre mes études en me spécialisant, ou pour obtenir le bac professionnel dans le même domaine (en 2 ans).

Pour poursuivre par une formation d'un an, je me renseigne sur les MC (Mentions Complémentaires) possibles après le CAP et les CS (Certificats de Spécialisation) après un CAPA (CAP agricole). Pour un BP (Brevet Professionnel), un BMA (Brevet des Métiers d’Art) ou un BTM (Brevet Technique des Métiers), il faut compter 2 années supplémentaires d'études après mon CAP.

Bac pro : je veux me former en 3 ans et pourquoi pas poursuivre mes études

Le bac professionnel se prépare en 3 ans après la 3e. Je peux choisir de me former dans un lycée professionnel (sous statut scolaire) ou dans un CFA (sous statut d'apprenti). Il existe plusieurs dizaines de spécialités : plastiques et composites, métiers de la mode, gestion-administration, aéronautique, boulanger-pâtissier, logistique, commerce...  Pour y voir plus clair, je peux rendre visite à des professionnels ou échanger en ligne avec JobIrl (renvoi Iframe).

bon à savoirIl existe également un bac pro agricole proposant 25 spécialités.

Le bac pro vise entre autres l'accès direct à l'emploi, mais je peux également envisager de poursuivre mes études notamment par un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou un BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole). Avec une mention "bien" ou "très bien" à mon bac pro, je serai admis de droit en BTS/BTSA dans une spécialité correspondant à mon bac pro.

Après un bac pro artisanat et métiers d’art, les DMA (Diplôme des Métiers d’Art) me donnent l'occasion de me perfectionner en 2 ans.

Je découvre les spécialités avant mon entrée en seconde professionnelle

découvrir

En choisissant d'intégrer une seconde professionnelle, je mise sur une nouvelle répartition des cours, plus en phase avec ma façon d'apprendre : plus pratique, plus concrète, sur le terrain. Si la moitié des cours sont des cours comme au collège (français, maths, histoire-géo, langue étrangère), l'autre moitié sera consacrée à des enseignements professionnels.

Lors de mes vœux d'orientation en 3e, je dois choisir ma spécialité de bac pro parmi une centaine de classes de seconde professionnelle. Cette classe me permettra d'aborder soit un champ professionnel assez large soit une filière plus spécialisée.

La grande nouveauté par rapport à mes années de collège : le temps passé en entreprise dans le cadre des périodes de formation en milieu professionnel (si j'ai choisi de me former en lycée pro) ou dans le cadre de l'alternance (si j'ai choisi de me former par la voie de l'apprentissage dans un centre de formation d’apprentis).

19-pano-diplo-pro-E-N_0.jpg

 

 
 

Crédits photos

© Ludovic Le Couster/Picturetank © Pauline Giroux