Après le CAP, je souhaite passer le bac pro et peut-être un BTS, pour plus tard, monter mon propre établissement. Kévin - apprenti cuisine -

jeunes diplômées

Le ministère de l'Éducation nationale publie chaque année 2 enquêtes qui me permettent de m'informer sur l'insertion des jeunes diplômés, ayant préparé leur diplôme dans un lycée professionnel ou en tant qu'apprenti.

En 2016, 49 % des jeunes ayant obtenu leur diplôme dans un lycée professionnel ont un emploi.

65 % des jeunes ayant obtenu leur diplôme dans un CFA (Centre de Formation d'Apprentis) travaillent également.

 

Quelle insertion pour les jeunes diplômés de lycées professionnels ?

Plus le niveau de ma formation est élevé, plus les chances que j'obtienne un emploi rapidement sont importantes. En 2016, le taux d’emploi des jeunes est de :

  • 27 % à la sortie d’un CAP ;
  • 42 % pour les sortants d’un bac professionnel ;
  • 62 % à l’issue d’un BTS.

Le fait d'obtenir le diplôme préparé est un atout pour obtenir un emploi, quel que soit le niveau de ma formation. Cet avantage est significatif : 49 % des lycéens ayant obtenu le diplôme préparé sont en emploi 7 mois après la fin de la formation, contre 34 % pour ceux qui n’ont pas décroché leur diplôme.

Sur 100 sortants des classes terminales ne poursuivant pas d’études, 78 ont obtenu le diplôme préparé.

 

Quelle insertion pour les jeunes apprentis ?

apprenti qui travaille

En février 2016, 65 % des jeunes ayant suivi des études en apprentissage du niveau du CAP au BTS ont un emploi 7 mois après la fin de leur formation, 30 % sont au chômage et 5 % sont inactifs.

Le fait d'obtenir le diplôme préparé est également un atout pour obtenir un emploi, quel que soit le niveau de ma formation. Cet avantage est formation pour les apprentis ayant obtenu le diplôme préparé contre 49 % dans le cas contraire.

L’écart est particulièrement important pour les apprentis sortant de classe terminale de CAP : leur taux d’emploi est de 59 % s’ils ont obtenu leur diplôme, contre 35 % sinon.

Sur 100 sortants des classes terminales ne poursuivant pas d’études, 80 ont obtenu le diplôme présenté.

La moitié des anciens apprentis en emploi travaillent dans l’entreprise où ils ont effectué leur apprentissage, un stage ou un job d’été (52 % jusqu’au BTS, 56 % au-delà). Je garde l'information en tête pour le jour où je choisirai mon entreprise d'accueil en CFA !

 

Crédits photos

© Julie Bourges/Picturetank © Stéphanie Lacombe/Picturetank