La voie de l'alternance (contrats d'apprentissage ou de professionnalisation) est à privilégier dans un secteur où la culture de la transmission des savoirs demeure. Didier Chastrusse - Président du FAFIH -

Comme le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation permet de se former en alternant les périodes en centre de formation et en entreprise. Mais il présente aussi des différences.

Objectif : emploi !emploi

Le choix entre contrat d’apprentissage ou contrat professionnel dépend en partie de mon projet. En effet, avec le contrat d’apprentissage qui relève de la formation initiale, je peux suivre des formations plus longues et plus facilement poursuivre mes études (du CAP au bac + 5). Le contrat de professionnalisation, qui s’inscrit dans le cadre de la formation continue, me permet quant à lui d’acquérir rapidement des compétences et des connaissances pour trouver ou retrouver un emploi.

Un public jeune ou plus âgé

Comme le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation est accessible traditionnellement aux jeunes de 16 à 25 ans. Mais il est aussi ouvert aux personnes de plus de 26 ans dans certaines conditions (être demandeur d’emploi, bénéficiaire de minima sociaux, d’un contrat d’insertion…).

Des formations plus courtes…

Le contrat professionnel permet de préparer des formations souvent plus courtes, qui répondent aux besoins spécifiques des employeurs. En effet, la période de formation du contrat professionnel dure de 6 à 12 mois (mais peut être porté à 24 mois, notamment si j’ai quitté le lycée sans qualification ou si je suis demandeur d’emploi depuis plus d’un an). En contrat d’apprentissage, elle est en moyenne de 2 ans.

… et plus spécialisées

Comme le contrat d’apprentissage, le contrat de professionnalisation me permet de préparer un diplôme ou un titre professionnel. Mais je peux aussi préparer une qualification créée par les entreprises, comme un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP)

Plus de temps en entreprise

En contrat de professionnalisation, je passerai plus de temps en entreprise et moins de temps en cours. En effet, le temps passé en centre de formation doit occuper entre 15 et 25 % de la durée de mon contrat et représenter un minimum de 150 heures (en contrat d’apprentissage, le temps moyen en centre de formation est de 400 heures).

Une rémunération plus élevée

Le rémunérationsalaire minimum que je peux percevoir en contrat de professionnalisation est plus élevé qu’en apprentissage. Cette rémunération, calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC (Salaire Minimum de Croissance), dépend de mon âge et de mon niveau de diplôme au moment de commencer mon contrat de professionnalisation.

Découvrir le tableau comparatif contrat d'apprentissage/ contrat de professionnalisation

 

 

Crédits photos

© fullempty © Bet_Noire © oatawa