Panorama du secteur

Environ 200 professions se cachent sous l'appellation "métiers d'art". L'INMA (Institut national des métiers d'art) en dresse une liste en s'appuyant sur le dernier arrêté, publié au journal officiel le 31 janvier 2016.

Il y est recensé très exactement 198 métiers et 83 spécialités, répartis en 16 domaines :

  • architecture et jardins
  • ameublement et décoration
  • luminaire
  • bijouterie, joaillerie, orfèvrerie et horlogerie
  • métal
  • céramique
  • verre et cristal
  • tabletterie
  • mode et accessoires
  • textile
  • cuir
  • spectacle
  • papier, graphisme et impression
  • jeux, jouets et ouvrages mécaniques
  • facture instrumentale
  • restauration.

 

Vous pouvez en découvrir le détail sur le site web de l'Institut national des métiers d'art : http://www.institut-metiersdart.org/sites/all/files/imce/Plaquette-d%C3%A9finitions-liste%20des%20m%C3%A9tiers%20d'art-%202016.pdf

Les métiers d'art se caractérisent par une production originale ou en petite série et s'appuient sur une grande diversité de savoir-faire complexes. La transformation d'une matière (bois, métal, cuir, pierre, terre, etc.) ou sa restauration, est au cœur des pratiques des artisans d'art.

 

On distingue généralement trois catégories de métiers d'art :

les métiers de tradition (fabrication d'objets dans le respect de savoir-faire traditionnels) ;

les métiers de restauration (conservation du patrimoine) ;

les métiers de création (mode, musique, spectacle, etc.).

 

Les métiers d'art concernent 38 100 entreprises en France - essentiellement des ateliers et de petites manufactures (99,8 %) -, et près de 100 000 professionnels : 59 000 salariés et 38 000 non-salariés ayant le statut d’artiste ou de travailleur indépendant (UNMA, 2011).

Les professionnels des métiers d'art ont plus de 40 ans dans 84 % des cas (étude universitaire menée à l'université de Picardie en 2010). Il s'agit de professionnels hautement qualifiés, souvent formés par la voie de l'apprentissage. Pour certaines spécialités, la disparition de savoir-faire est inéluctable faute de relève.

 

Une majorité d’artisans

Le chiffre d'affaires du secteur s'élève à 8 milliards d'euros dont 9 % à l'export. Bien que très minoritaires, les grandes entreprises des métiers d'art (0,2 %) sont celles qui exportent le plus, assurant 15 % des exportations.

Un peu plus de 80 % des artisans d’art exercent leur activité à titre principal, les 20 % restants n'ayant qu'une activité secondaire dans les métiers d'art. Ces derniers exercent à titre principal une autre activité, par exemple, le commerce. C'est particulièrement vrai dans le secteur de la bijouterie-joaillerie et dans les métiers du bois.

Les secteurs d’activité dominants sont le bois (7 629 entreprises) et les bijoux (6 544), suivis par le textile (4 195) et la mode (4 029).

Les métiers d'art ne comptent qu'un tiers de femmes dans leurs rangs mais les disparités sont grandes d'une activité à une autre.

Selon l'UNMA, environ 2/3 des entreprises des métiers d’art ont un chiffre d'affaires inférieur à 50 000 euros. Plus de la moitié des professionnels des métiers d'art déclarent ne pas gagner correctement leur vie.

 

Entre tradition et innovation

La diversité des métiers d'art et leur riche passé leur font tenir une place importante dans l'identité culturelle de la France et dans son économie. Particulièrement apprécié du grand public, l'artisanat d'art repose toutefois sur une économie fragile, qui doit être « soutenue ».

Certains métiers, comme tailleur de pierre ou restaurateur d'œuvres d'art, ne perdurent que grâce aux commandes publiques.

Dans d'autres domaines, les professionnels jouent la carte de la créativité et de l'innovation : leurs savoir-faire intéressent aussi les architectes, les décorateurs et les designers. Dans le secteur du verre et de la céramique, il arrive même que des innovations artisanales trouvent de véritables débouchés industriels.

Des Pôles d’innovation pour l’artisanat ont pour objectif des rapprocher les professionnels et le monde de la recherche : le Centre européen de recherche et formation aux arts verriers (CERFAV), l'Institut universitaire des métiers et du patrimoine (IUMP), l'Institut technologique européen des métiers de la musique (ITEMM) et l'Institut de formation et de recherche pour les artisanats des métaux (IFRAM) oeuvrent en ce sens.

 

Des formations nombreuses mais comptant peu d'effectifs

Côté formation, l'offre multiple s'étend principalement du CAP au bac + 4. L'apprentissage est particulièrement développé dans les métiers d'art, dans la mesure où les gestes techniques sont au centre des pratiques professionnelles.

Si les effectifs en formation sont assez importants pour les métiers du bois, de la bijouterie et du graphisme, ils sont, en revanche, bien plus légers pour les spécialités de la facture instrumentale ou de l'orfèvrerie.

Ces formations s'adressent avant tout à des passionnés. Elles exigent de la motivation et de la persévérance. Pour réussir, il faut aussi varier les expériences et développer une certaine polyvalence en diversifiant ses compétences.

Les prix, les concours, les bourses, les titres et les labels récompensant les meilleurs professionnels sont nombreux dans le secteur des métiers d'art.

Le titre d'artisan d'art est délivré par la chambre des métiers et de l'artisanat à des professionnels titulaires au minimum d'un CAP ou justifiant de 6 ans de pratique. Pour accéder au titre de maître artisan en métier d'art, il faut posséder un brevet de maîtrise (BM) et 2 ans d'expérience ou 10 ans de pratique reconnue.

Décerné à vie par le ministre de la Culture, le titre de maître d'art est destiné aux professionnels des métiers d'art d'excellence qui souhaitent s'engager dans une mission de transmission indispensable de leur savoir-faire.

Les métiers de l'ameublement et du bois

 

Ébénisterie, menuiserie, marqueterie, sculpture... Quelle que soit la spécialité, le travail du bois exige des qualités techniques et artistiques, qu'il soit tourné vers l'art ou vers l'industrie mobilière.

Ébéniste

Le mobilier que l'ébéniste fabrique est aussi décoratif qu'utilitaire. Il crée des modèles à la demande de ses clients, reproduit des meubles anciens à partir de modèles existants ou encore restaure des pièces abîmées par le temps. Il dessine, prépare les éléments d'exécution, coordonne les métiers connexes : sculpture, tournage, marqueterie, bronze, marbre, serrurerie, vernis.

Voir la fiche-métier.

 

Menuisier(ère)

Sur un chantier, le menuisier réalise aussi bien les menuiseries intérieures qu'extérieures d'un édifice : portes, escaliers, parquets, volets, placards, etc.

Les compétences demandées à un menuisier sont multiples : il doit avoir des bases de maçonnerie, d'électricité et même d'étanchéité car il est de plus en plus sollicité dans des travaux d'isolation ou d'insonorisation.

Voir la fiche-métier.

 

Menuisier(ère) en sièges

Le menuisier en sièges participe à la réalisation de sièges, mais aussi à la conception et à la fabrication de toutes sortes d'éléments mobiliers pour lesquels ses connaissances dans les bois sont très précieuses. Il travaille également l'aluminium, le PVC, les panneaux agglomérés ou stratifiés.

Son travail, principalement manuel, a su aussi intégrer l'usage de machines.

Voir la fiche-métier.

 

Marqueteur(euse)

La marqueterie est l'art d'orner les surfaces planes des meubles par l'application sur un bâti de bois ordinaire d'éléments de placage divers au moyen de colles. Le marqueteur exerce essentiellement dans le domaine artisanal au sein duquel il participe à la fabrication ou à la restauration d'objets très divers : meubles, tableaux, instruments de musique, bijoux, etc.

Voir la fiche-métier.

 

Sculpteur(trice) sur bois

Le sculpteur sur bois réalise aussi bien des éléments de meubles (pieds de table, boiserie....) que des statues. Ce travail de sculpture est précédé de travaux préparatoires : dessins, modelages et moulages en plâtre.

Voir la fiche-métier.

Les métiers de la terre et du feu

Poterie, mosaïque, verrerie... Que ce soit pour des créations uniques ou fonctionnelles, les artistes qui travaillent la terre et le feu doivent faire preuve d'une grande technicité, jouant avec les matières naturelles et les couleurs.

 

Potier(ère)-céramiste

Plats, vases et carrelages sont quelques-uns des objets usuels ou décoratifs en terre cuite que le potier-céramiste fabrique et peut commercialiser. Travaillant avec ses mains, cet artisan d'art donne forme à l'objet qu'il souhaite réaliser, que ce soit une assiette, un pot ou un cadre de miroir. Il utilise principalement l'argile qu'il façonne sur un tour. L'objet est ensuite cuit dans un four, à très haute température, avant d'être peint ou verni.

Voir la fiche-métier.

 

Mosaïste

Le carreleur-mosaïste installe différents carrelages et revêtements sous forme de dalles ou de carreaux en grès, porcelaine, marbre, pierre, ardoise, plastique, faïence, asphalte, pâte de verre... Il lui arrive également de réaliser ou de restaurer des fresques.

Dextérité, patience et minutie sont des qualités précieuses pour les mosaïstes. Ils doivent, en plus, être sensibles à l'harmonie des couleurs et des formes.

Voir la fiche-métier.

 

Souffleur(euse) de verre

Le souffleur de verre crée, à partir de verre en fusion, des objets décoratifs ou utilitaires comme des vases, des verres de table, des cendriers, etc. Il cueille dans un four une boule de verre à l'aide d'une canne d'acier creuse, utilisée comme une paille.

Voir la fiche-métier.

 

Tailleur(euse) sur cristaux

Le verrier au chalumeau est un spécialiste de la transformation du verre. A partir de tubes ou de baguettes de verre de différentes tailles, il façonne, par exemple, des enseignes lumineuses de magasin, des appareils de laboratoire (éprouvettes, etc.), des objets décoratifs.

Voir la fiche-métier.

 

Verrier(ère) au chalumeau

Le verrier au chalumeau est un spécialiste de la transformation du verre. A partir de tubes ou de baguettes de verre de différentes tailles, il façonne, par exemple, des enseignes lumineuses de magasin, des appareils de laboratoire (éprouvettes, etc.), des objets décoratifs.

Magie du matériau oblige, même la verrerie technique de laboratoire flirte avec l'objet décoratif : le verrier au chalumeau est un artisan qui façonne le verre avec dextérité et un certain sens artistique.

Voir la fiche-métier.

 

Vitrailliste

Technicien du verre coloré, le vitrailliste monte, à l'aide de plomb, des découpes de verre, coloré ou non. Il réalise des pièces uniques ou restaure des vitraux anciens.

Ce métier demande des aptitudes en dessin, un sens de l'harmonie, des couleurs et des formes, ainsi qu'une solide culture en histoire de l'art.

Voir la fiche-métier.

 

Les métiers du métal, de la bijouterie, de l'orfèvrerie et de l'horlogerie

Bijoutier, ferronnier, graveur d'art, horloger... Tous ces métiers exigent une grande dextérité et un sens artistique développé.

Bijoutier(ère)-joaillier(ère)

Le bijoutier répare, transforme et crée des bijoux en métaux précieux mais aussi en bois, cuir, dans la bijouterie fantaisiste. En création, il dessine, fabrique et dans certains cas, vend. S'il incruste des pierres précieuses à ses créations, il est alors joaillier.

Voir la fiche-métier.

 

Ferronnier(ère) d'art

Spécialiste du fer forgé, il crée ou restaure des éléments de décoration intérieure (lampes, pieds de tables) ou extérieure (rampes, grilles, portails).

Il associe son sens artistique à ses compétences en dessin d'art et en dessin géométrique. Tout ouvrage débute en effet par des esquisses, mais aussi par des mesures et des repérages.

Voir la fiche-métier.

 

Graveur(euse) d'art

Le graveur d'art crée ou reproduit des motifs sur des supports très variés : bijoux, vaisselle, cartes de visite, poinçons, sceaux, etc.

Le graveur ornemental doit exceller en dessin, avoir un sens aigu de la composition ainsi qu'une excellente vision de près. Il lui faut, en outre, être minutieux, calme et patient.

Voir la fiche-métier.

 

Horloger(ère)

Montres, pendules et autres coucous n'ont pas de secret pour l'horloger : il identifie les pannes, effectue les réparations et les réglages nécessaires. Quand son niveau de qualification le permet, cet artisan d'art crée et dessine des mécanismes qui seront ensuite montés et assemblés en atelier. Il est aussi amené à vendre des produits horlogers.

Voir la fiche-métier.

 

Les métiers de la pierre

Un tailleur de pierre peut intervenir au service du Patrimoine comme dans le domaine du BTP. Ce métier requiert de la patience mais aussi une grande force physique.

Tailleur(euse) de pierre

Le travail du tailleur de pierre se situe à mi-chemin entre celui du bâtisseur et celui du sculpteur. Il découpe et taille des blocs de pierre destinés à la construction, à la décoration et à la restauration de monuments, d'escaliers, de cheminées ou de stèles funéraires.

Voir la fiche-métier.

Les métiers des textiles et de la mode

Création de chapeaux divers, de costumes de théâtre ou pour des films d'époque, travail de la plume pour la haute couture ... Ces métiers font appel à la créativité, l'habileté et l'originalité.

Costumier(ère)-habilleur(euse)

Le costumier-habilleur crée des vêtements actuels ou d'époque pour les besoins de films, de téléfilms, de publicités ou encore de pièces de théâtre. Il prend soin de garder les costumes propres et en bon état. Dans certains cas, il aide aussi les comédiens à s'habiller.

Voir la fiche-métier.

 

Plumassier(ère)

Fabricant d'articles en plumes, le plumassier est très recherché aussi bien dans la haute couture que dans l'univers du spectacle... Mais de tels professionnels sont rares. Boas, accessoires de mode, costumes sont autant de créations que le plumassier est capable de réaliser.

Voir la fiche-métier.

 

Tapissier(ère) d'ameublement

Le tapissier d'ameublement, aussi appelé tapissier-décorateur, est le professionnel qui concourt à l'aménagement des intérieurs et à leur décoration. Il réalise la garniture de meubles et sièges neufs ou anciens, prépare et pose des tentures murales, voilages, décors de fenêtres ou de lits et tous éléments textiles destinés à la décoration et l'aménagement intérieur. Il assure la préparation en atelier et la pose chez le client.

Voir la fiche-métier.

 

Modiste

Le modiste est un créateur de chapeaux. Si le chapelier travaille le plus souvent pour des hommes, le modiste, lui, travaille généralement pour des femmes. Il confectionne les chapeaux, les transforme ou les répare. C'est un artisan qui réalise à la main et sur mesure bibis, capelines, toques ou voilettes.

Voir la fiche-métier.

Les métiers de la restauration d'art

Quoi de plus magique que de pouvoir redonner vie à un monument, un objet, une peinture, une tapisserie... Travaillant sur le terrain ou en atelier, le restaurateur devra souvent se documenter pour respecter les propriétés physiques et historiques de l'ouvrage.

 

Restaurateur(trice) d'œuvres d'art

Le restaurateur d'œuvres d'art est spécialisé dans la réparation de monuments ou d'objets anciens : bâtiments historiques, sculptures, peintures, tapisseries, horlogerie, bijouterie, céramiques, vitraux, mobilier, photographies... Il les répare ou restitue leur aspect initial en prenant soin de conserver leurs propriétés physiques et historiques.

Voir la fiche-métier.

 

 

Zoom sur les métiers d’art en Île-de-France

 

Les métiers d’art à Paris ? Toute une histoire… Un patrimoine, même ! Des plus précieux.

Et ce dans chacune des trois grandes familles : la création, la fabrication, et la restauration.

L'Île-de-France compte pas moins de 5 000 entreprises dont 4 000 TPE (très petites entreprises) œuvrant dans le secteur du luxe, des métiers d’art et du patrimoine, soit 20% des entreprises du secteur en France, selon l’INMA (Institut national des métiers d’art).

Selon la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, la région Île-de-France accueille les 3/4 des entreprises françaises du luxe, et 25% des sous-traitants de l'effectif national. L’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) avance le chiffre de 360 000 emplois dans les industries créatives franciliennes.

Rien que dans la filière création-mode-design, les chiffres de la CCI Paris sont éloquents :

- 35 000 établissements

- 150 000 emplois directs

- 2,5 % des emplois en Ile-de-France

 

Dans la bijouterie-joaillerie, 35% des 2 300 entreprises françaises sont implantées en Ile-de-France. Si la présence des plus grands bijoutiers et joailliers à Paris génère de l’emploi, 90% des entreprises ont moins de 10 salariés.

Bref, Paris demeure – et tout le monde le sait, c’est le cas de le dire ! – la capitale mondiale du haut artisanat et du luxe. Ajoutez à cela : son patrimoine, ses archives, ses musées, sa Bibliothèque nationale et bien d’autres lieux, tels la Comédie-Française ou l’Opéra de Paris… Autrement dit, de grands lieux, pour de grands artisans : costumiers, décorateurs, restaurateurs d’art, etc.

En effet, nombreux sont les ateliers de réputations internationales dans la création d’œuvres, d’objets d’art ou de tapisseries, comme les Manufactures de Sèvres, des Gobelins, de la Savonnerie...

A ce tourbillon de la vie (artistique), s’ajoutent les très nombreuses formations destinées aux jeunes (élèves, étudiants ou apprentis), mais aussi aux adultes (en reconversion, ou déjà diplômés dans un domaine artistique et voulant se perfectionner) : environ 500 formations pour les jeunes, et plus d’une centaine de formations diplômantes pour adultes, selon l’annuaire de l’INMA des formations aux métiers d’art en 2017.

Paris : ville romantique a-t-on l’habitude de dire. Paris la Romantique, oui : qui rime aussi avec artistique…

 

Les Journées Européennes des Métiers d'Art (JEMA), des journées à ne pas manquer ! Chaque année, en général au mois d’avril, de nombreux artisans se retrouvent autour d’un thème, et différentes animations. L’idée : exposer et commenter son savoir-faire à un public, jeune ou moins jeune. Plusieurs hauts lieux de l’Art francilien et national participent à cet événement, qui s’étale sur trois jours : les musées du Louvre et Henner, les Archives Nationales, les Ateliers de Paris, le Greta de la Création, du design et des Métiers d’Art, etc. Plus d’informations sur : https://www.journeesdesmetiersdart.fr/actualite/le-premier-evenement-europeen-dedie-aux-metiers-dart

 

La Région est FoRTE !

La région Ile-de-France soutient les jeunes talents via la création du fonds régional FoRTE (Fonds régional des talents émergents). FoRTE est doté d’un budget de 1 million d’euros, destiné à aider (et pour une bourse maximum de 25 000 euros par personne) 40 jeunes talents âgés entre 18 et 30 ans, et en voie de professionnalisation, que ce soit dans le cinéma, la musique, le théâtre, les arts plastiques, les arts numériques, etc.

L’ambition à moyen terme : faire de l’Ile-de-France la première métropole culturelle d’Europe.

Près de 90 millions d’euros ont été consacrés à la culture en 2016. L’objectif affiché par la présidente de la Région est d’augmenter ce budget de 20% d’ici la fin de son mandat, en 2021.

 

A lire : le rapport de juillet 2017 de la présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France, pour une politique innovante en matière de soutien à la jeune création : https://www.iledefrance.fr/espace-media/applis_js/rapports_cp-cr/2017-07-04/rapportsPDF/CR-2017-131.pdf

Mes ressource utiles

Métiers et secteurs

INMA, Institut national des métiers d'art

Animé par l'INMA (Institut national des métiers d'art), ce site officiel permet de suivre toute l'actualité du secteur des métiers d'art : festivals, salons, prix et distinctions et de s'informer sur les formations et les métiers.

http://www.institut-metiersdart.org/

 

Chambre syndicale des céramistes et ateliers d’art de France

Regroupant 5 400 artisans, artistes et manufactures d’art autour de 90 métiers d'art (céramistes, ébénistes, sculpteurs, mosaïstes, tourneurs, vitraillistes, verriers...), Ateliers d'Art de France est le 1er groupement professionnel des métiers d'art. A disposition l'annuaire des entreprises adhérentes.

http://www.ateliersdart.com/qui-sommes-nous,1.htm

 

L'artisanat, 1er employeur de France

Ce site permet de découvrir 150 métiers notamment d'art et de savoir-faire à travers des vidéos.

http://www.artisanat.info

 

UNMA, Union nationale des métiers d’art

Récente, l'Union nationale des métiers d’art (UNMA) a pour mission de faire reconnaître le secteur des métiers d’art.

La création d'un premier Observatoire national des métiers d’art vise à combler le manque d’informations économiques et statistiques sur le secteur. La première étude, publiée au 1er trimestre 2013, présentera un état des lieux approfondi de la profession et une analyse pointue de son évolution.

http://www.unma.fr/

 

Nomenclature officielle des métiers d'art

Le champ des métiers d'art est défini par la liste officielle des 217 métiers de l'artisanat d'art regroupés en dix-neuf domaines (arrêté du 12 décembre 2003).

http://www.institut-metiersdart.org/system/files/page/files/Nomenclature-INMA-2011.pdf?download=1

 

Réseau des entreprises créatives d’Ile-de-France

http://www.rivoallon.com/?portfolio_item=creatives-idf

 

Infovitrail

Tout sur le vitrail : les ateliers en France, les fournisseurs, les techniques, l'histoire, etc.

http://www.infovitrail.com

 

Cerfav : Centre Européen de Recherches et de Formations aux Arts Verriers

https://www.cerfav.fr/

 

Ceramique.com, Art de la céramique et de la poterie

Portail dédié à la céramique, regroupant les adresses des boutiques, des artisans, des écoles, etc. Réalisé par des professionnels de la céramique, ce site propose notamment un dossier sur les formations et les stages disponibles en France. Les différents statuts des professionnels des métiers d'art y sont présentés de façon détaillée.

http://www.ceramique.com

 

ID Verre

Portail dédié au verre.

http://www.idverre.net

 

UNAMA, union nationale de l'artisanat des métiers de l'ameublement

Une présentation générale de cet organisme, qui regroupe plus de 30.000 entreprises artisanales. Quelques offres d'emploi et de stage sont à consulter.

http://www.unama.org

 

Assemblée permanente des chambres de métiers

Découvrez le réseau des chambres de métiers et les coordonnées de chacune d'elles.

http://www.apcm.com

 

UNIFA, Union nationale des industries françaises de l'ameublement

Des chiffres clés à jour et un dossier sur les enjeux du secteur et de la profession. Avec un point sur 30 métiers de l'ameublement (menuisier en sièges, ébéniste ou créateur designer).

http://www.unifa.org

 

Artisans ébénistes de France

Présentation de la structure et de sa charte.

http://www.a-e-f.org

 

Les maîtres d'art

Courts portraits des maîtres d'art actuellement en exercice.

http://www.maitres-art.com

 

Centre international du vitrail

Présentation du centre et des techniques du vitrail.

http://www.centre-vitrail.org

 

Observatoire des métiers de la bijouterie

La branche des métiers de la bijouterie, engagée dans un important programme de valorisation de ses savoir-faire, a réalisé les référentiels de 8 de ses métiers spécifiques : orfèvre, lapidaire, oaillier, polisseur, sertisseur, responsable d’atelier, responsable qualité, prototypiste DAO/CAO. Ces fiches métiers et leurs référentiels sont à découvrir sur le site de l'Observatoire de branche, ainsi que l'offre de formation et les dernières études sur le secteur.

http://www.metiers-bijouterie.com/

 

EPV : Entreprises du Patrimoine Vivant

http://www.patrimoine-vivant.com/fr/routes/offset/15

 

Les Ateliers de Paris : Incubateur des métiers créatifs à Paris.

http://www.ateliersdeparis.com/

 

Le Viaduc des Arts : une vitrine à Paris de l'Artisanat, des Métiers d'Art et du Design

http://www.leviaducdesarts.com/

 

Les Arts décoratifs

Institution culturelle française qui réunit à travers différents programmes, plusieurs musées, bibliothèques, lieux de vie : dans les arts décoratifs, le design, la mode, le textile, le graphisme, la publicité, etc.

http://www.lesartsdecoratifs.fr/

 

Manufacture nationale de Sèvres

http://www.sevresciteceramique.fr/site.php

 

Pôle des métiers d’art de Pantin – maison Revel

http://www.ville-pantin.fr/pole_pantin_metiers_art.html

 

Choix de formations - orientation

 

Site national design et arts appliqués

Pour s’informer sur les actualités culturelles, les formations et les établissements dans le domaine des arts appliqués, ce site destiné à la fois aux étudiants et aux enseignants est incontournable.

http://designetartsappliques.fr/

 

Écoles - organismes de formation

 

Les formations aux métiers d'art

Du CAP au bac + 4, les formations aux métiers d’art sont multiples. Une diversité qui reflète la richesse du secteur avec plus de 1 000 établissements ou organismes de formation répertoriés en France.

http://www.institut-metiersdart.org/formations-metiers-d-art

 

Ecole Boulle

Présentation de l'école et de ses différents cursus. A côté des informations pratiques sur les formations et les modalités d'admission, vous pouvez prendre connaissance des courtes présentations des métiers d'art, du design et des techniques industrielles.

http://www.ecole-boulle.org

 

ESAA, Duperré

Présentation de l'école, des formations et des statistiques d'admission.

http://www.duperre.org/

 

ENSAAMA, Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art

Présentation des formations et de l'ouverture de l'école à l'international.

http://www.ensaama.net/HTTP/OdS_HTML/Index.html

 

CFA de l'ameublement, la Bonne Graine

Présentation succincte des formations et des métiers possibles.

http://www.cfa-ameublement.org

 

 

Emploi et recrutement

 

Annuaire officiel des métiers d’art de France

Cet annuaire illustré recense les professionnels des 217 métiers d’art et permet de contacter directement le professionnel de votre choix.

http://www.annuaire-metiersdart.com/

 

ISM, Institut supérieur des métiers

L'Institut supérieur des métiers (ISM) réalise une veille stratégique sur l'évolution du secteur artisanal, destinée aux PME. Il informe également sur l'ensemble des aides financières publiques aux PME.

L'ISM instruit la labellisation et assure la promotion des Entreprises du Patrimoine Vivant (label EPV). Il accompagne ainsi le développement des entreprises détenant un savoir-faire rare ou ancestral.

Enfin cet institut anime le Réseau-Artisanat/Université, qui réunit artisans, organisations professionnelles et universitaires pour repérer, étudier et diffuser les bonnes pratiques de l'Artisanat.

http://ism.infometiers.org/

 

La route des Entreprises du Patrimoine Vivant en Ile-de-France

Découvrez la richesse du patrimoine francilien et son foisonnement culturel aux travers de savoir-faire étonnants : orfèvre, facteur d’orgue, ébéniste, spécialiste de la crémaillère ou des carreaux médiévaux...

http://www.patrimoine-vivant.com/route_des_epv/ile_de_france

 

Bourse nationale des opportunités artisanales

Cette bourse met en lien les cédants et les repreneurs dans le secteur de l'artisanat.

http://www.bnoa.net

 

 

Études et statistiques

De nombreuses informations à consulter dans le dossier de presse des Journées européennes des métiers d’art en 2017

https://www.journeesdesmetiersdart.fr/sites/default/files/pdf/jema-2017-dossier-de-presse.pdf

 

Panorama économique des entreprises des métiers d'art, par l’INMA (Institut national des métiers d’art)

http://www.institut-metiersdart.org/sites/all/files/imce/Plaquette-d%C3%A9finitions-liste%20des%20m%C3%A9tiers%20d'art-%202016.pdf

 

"Les métiers d'art, d'excellence et du luxe et les savoir-faire traditionnels : l'avenir entre nos mains"

Edité en 2009 à la Documentation française, ce rapport de la sénatrice Catherine Dumas apporte un éclairage sur la situation et l'avenir des métiers d’art.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/094000509/0000.pdf

 

Concours et événements

 

Plusieurs concours répertoriés sur le site de l’INMA

http://www.institut-metiersdart.org/prix-et-concours

 

Journées Européennes des Métiers d’Arts (JEMA)

https://www.journeesdesmetiersdart.fr/actualite/le-premier-evenement-europeen-dedie-aux-metiers-dart

 

FIAC : Foire internationale d’Art Contemporain

http://www.fiac.com/

 

Première Vision Paris

6 salons des professionnels de la filière mode, spécialisés dans : le tissu, le cuir, les dessins, les fils, les accessoires et la confection.

http://www.premierevision.com/fr/

 

Différents salons professionnels à Paris, certains en rapport avec la création d’art

https://convention.parisinfo.com/actualites/agenda/salons-professionnels-et-foires-a-paris