meuble intérieur

Le secteur encore fortement artisanal de l'aménagement d'intérieur de la maison ou de l'appartement s'appuie sur la tradition française des arts décoratifs et de l'ameublement, mais doit davantage se spécialiser et innover pour faire face à la forte concurrence tant nationale qu'internationale.

Le secteur de l’ameublement représente, au total, 21 800 sociétés, et 72 800 emplois (-15% entre 2011 et 2015) dont 58 000 (soit près de 4 actifs sur 5 du secteur) dans la seule ébénisterie, selon l’Unama (Union Nationale de l’Artisanat des Métiers de l’Ameublement). Le chiffre d’affaires annuel est d’un peu plus de 4 milliards d’euros.

 

Panorama du secteur

Le secteur est principalement animé par les ateliers artisanaux et de très petites entreprises : seules 5% des entreprises de l’ameublement comptent plus de 10 salariés.

Le nombre de salariés, au total, s’élève à 45 000 (source : Unama, Institut IC).

 

Quelques chiffres : ouvriers meubles

Le nombre d’entreprises dans :

  • L’ébénisterie : 16 600 entreprises

     

  • La tapisserie et la sellerie : 4400 entreprises
  • L’encadrement-dorure : 800 entreprises

 

Le secteur de l’ameublement compte de nombreux hommes (79,5%), mais peu de femmes (20,5%). C’est particulièrement le cas dans l’ébénisterie (86% d’hommes). Seules les entreprises de l’encadrement-dorure ont davantage de femmes parmi leurs salariés : 56% (source : Unama, Institut IC).

A noter que les industries de l'ameublement sont dispersées à travers tout le territoire.

Infographie/ page 26 de http://unama.org/doc/etudes/rapport_de_Branche_2015.pdf

Infographie/ page 17 de http://unama.org/doc/etudes/rapport_de_Branche_2015.pdf

Un site à découvrir

VIA, valorisation de l'innovation dans l'ameublement a pour vocation de promouvoir la création dans le secteur du design appliqué au cadre de vie (mobilier, luminaires, arts de la table, etc.). Son programme d'action s'adresse à l'ensemble de la profession (industriels, PME, artisans, éditeurs, etc.), ainsi qu'au grand public.

Le site de VIA offre un aperçu du dynamisme de la création française en matière d'ameublement et d'aménagement intérieur. http://www.via.fr

Une industrie compétitive…

L'industrie française de l'ameublement constitue un secteur de notre économie très diversifié, avec une grande variété de matériaux (bois, verre, aluminium, acier, résine, plastique), de styles (ancien, rustique, contemporain, avant-garde, etc.) et de produits (bureau, jardin, cuisine, chambre, etc.).

restauration meuble

La France est le 4e producteur européen de meubles et se situe au 8e rang mondial pour les exportations. S'ils conservent une place honorable sur le marché international, les produits d'ameublement français sont confrontés à la fois à la concurrence des pays européens et des pays émergents (Chine notamment), ainsi qu'à la fluctuation de la consommation nationale.

Pour rester compétitifs, les industriels français doivent miser sur l'innovation. A l'heure de la maison intelligente, ils cherchent à faire rimer tradition et technologies. Cela passe par le développement de nouveaux matériaux, comme les bois polymères qui ont l'aspect du bois mais les propriétés du plastique ; ou encore par la création de meubles multifonctions intégrant les technologies numériques.

A côté des métiers traditionnels de la menuiserie, de l'ébénisterie, de l'agencement et de la fabrication de mobilier en série ou sur mesure, le secteur a donc aussi besoin de profils ingénieurs de plus en plus qualifiés et formés aux nouvelles technologies (création par conception numérique, traitement de nouveaux composants et matériaux, etc.). Les fonctions commerciales, export et surtout achat, sont également amenées à se développer.

mais des entreprises en moins dans l’ameublement

Selon les données de l’Unama (parues en septembre 2016), le nombre d’entreprises dans l’ameublement continue à baisser : environ -3% par an entre 2011 et 2015. Au total, si l’on compare avec les chiffres d’il y a dix ans, plus de 10 000 entreprises de l’ameublement manquent à l’appel.

Notons que l'importante réduction du nombre total d'entreprises de l'artisanat de l'ameublement observée depuis le début des années 2000 résulte principalement de la fermeture de nombreuses ébénisteries.

Infographie/ pages 5 et 7 de http://unama.org/doc/etudes/rapport_de_Branche_2015.pdf

 

Le dynamisme de l'aménagement intérieur

Après avoir traversé une crise profonde dans les années 90, le marché de l'aménagement intérieur bénéficie de facteurs favorables à son essor : aides publiques en faveur de l'amélioration de l'habitat, hausse du pouvoir d'achat des seniors, nouveaux modes de vie des français (notamment la réduction du temps de travail), etc.

Le marché des particuliers n'est pas le seul à se développer : l'aménagement des commerces,ameublement intérieur des restaurants, des hôtels... est aujourd'hui systématiquement confié à des professionnels de l'architecture intérieure et de la décoration.

Les structures restent relativement petites et un grand nombre de professionnels - architectes d'intérieur, décorateurs, stylistes, éclairagistes, carreleurs, etc. - travaillent en indépendant (60 à 70% des 15 000 professionnels identifiés). Les autres exercent au sein d'agences, dans de petites équipes pluridisciplinaires qui font tout à la fois du conseil en aménagement, de la création et de la maîtrise d'œuvre.

On assiste dans le même temps à une montée en puissance des enseignes spécialisées, en particulier dans l'aménagement de la cuisine et de la salle de bain. Ces 2 pièces de la maison sont en effet devenues, en l'espace de quelques années, de véritables lieux de vie et de convivialité. Le métier d'agenceur (de cuisine et salle de bain, mais aussi de bureau, de stand d'exposition, etc.) a donc le vent en poupe.

Comme l'industrie du meuble, le secteur de l'aménagement intérieur doit intégrer le concept de développement durable en proposant une utilisation optimale des espaces, la maitrise des dépenses énergétiques ou encore l'utilisation de matériaux durables (bois) : les spécialistes en la matière sont les bienvenus !

Les métiers de l'ameublement

Avant qu'un meuble puisse être commercialisé, de nombreux professionnels interviennent, depuis la phase de conception/création en passant par la production, le design, l'usinage-assemblage, la finition, le développement marketing et la commercialisation.

Agent(e) de production industrielle de mobilier et de menuiserie

Ce professionnel peut occuper tous les postes de production, depuis la coupe du bois, jusqu'à la finition (vernis...) en passant par les phases d'assemblage et de montage, de meubles, de portes ou de fenêtres.

L'utilisation des machines implique une attention permanente pour éviter tout accident. Les éléments d'une agent de productionréalisation s'ajustent au millimètre près : l'agent de production industrielle de mobilier et de menuiserie doit faire preuve également d'une grande précision.

Voir la fiche-métier.

 

Ébéniste

Le mobilier que l'ébéniste fabrique est aussi décoratif qu'utilitaire. Il crée des modèles à la demande de ses clients, reproduit des meubles anciens à partir de modèles existants ou encore restaure des pièces abîmées par le temps. Cet artisan d'art dessine, prépare les éléments d'exécution, coordonne les métiers connexes : sculpture, tournage, marqueterie, bronze, marbre, serrurerie, vernis.

Dextérité, patience et minutie sont attendues des futurs ébénistes. Il faut aussi connaître toutes les essences de bois et maîtriser les différents gestes techniques.

Voir la fiche-métier.

 

Designer de produits mobiliers

Ce professionnel s'intéresse à tous les domaines de l'habitat (privé, urbain, professionnel) et conçoit des objets mobiliers (meubles, luminaires, mobiliers urbains, arts de la table) en tenant compte des contraintes techniques, ergonomiques, esthétiques et économiques. Il suit la conception de ces nouveaux produits, de leur naissance jusqu'à leur réalisation.

Avoir du flair, détecter les tendances, est indispensable pour imaginer les formes et les couleurs qui séduiront demain les consommateurs. Pragmatique, le designer industriel doit aussi être capable de concilier créativité, contraintes commerciales et impératifs liés à la production en grande série.

Voir la fiche-métier.

 

Doreur(euse)

cadre doré

Cadres de tableaux ou de miroirs, sculptures, boiseries, ou mobiliers, cet artisan d'art restaure des décors anciens dorés, en bois, en stuc, en métal, en verre, en porcelaine ou en cuir, etc.

Le travail de nettoyage et de préparation des œuvres représente 80 % de son intervention. Ensuite, il applique manuellement, selon des techniques particulières, une pellicule dorée ou d'or fin en feuille ou en poudre sur des surfaces et des volumes.

Ce travail exige une grande minutie car la feuille d'or est très fine : pas plus d'un dixième de millimètre d'épaisseur. A titre d'exemple, la restauration du dôme des Invalides a nécessité l'usage de 550 000 feuilles d'or, soit 12,6 kg d'or.

Voir la fiche-métier.

 

Encadreur(euse)

Cet artisan d'art fabrique à la main et sur mesure des cadres afin de présenter et de mettre en valeur des oeuvres picturales telles que peintures, dessins, affiches, gravures ou photographies.

Il travaille le bois, le plastique ou l'aluminium : il choisit le matériau le plus adapté, coupe sur mesure les moulures et les baguettes. Ses choix sont à la fois pratiques et esthétiques. Mais il doit surtout tenir compte du goût de sa clientèle ! Son activité concerne aussi parfois des travaux de nettoyage et de restauration d'oeuvres ayant plus ou moins bien résisté à l'usure du temps.

L'exercice de ce métier nécessite donc tout à la fois des compétences techniques et de la créativité. Il faut aussi connaître l'histoire de l'art afin d'éviter les anachronismes !

Voir la fiche-métier.

Menuisier(ère)

Sur un chantier ou dans un atelier, le menuisier réalise aussi bien les menuiseries intérieures qu'extérieures d'un édifice : portes, escaliers, parquets, volets, placards, etc.

Les compétences demandées à un menuisier sont multiples : il doit avoir des bases de maçonnerie, d'électricité et même d'étanchéité car il est de plus en plus sollicité lors de travaux d'isolation ou d'insonorisation.

Minutieux, le menuisier doit effectuer un travail soigné et précis. La découpe et l'assemblage des pièces ne laissent aucun droit à l'approximation ! L'utilisation des machines (scies, etc.) peut s'avérer très dangereuse : une grande restauration meubleconcentration est également indispensable.

Voir la fiche-métier.

 

Restaurateur(trice) de mobilier

Grâce à sa connaissance des essences de bois, des techniques de restauration, et des styles de mobilier, l'artisan restaurateur redonne jeunesse et éclat aux vieux meubles. Il dessine les pièces manquantes, les façonne, les emboîte à leur place, et les habille d'une belle patine à l'ancienne. C'est un métier qui se marie à merveille avec celui d'ébéniste.

Pour réussir dans ce métier, vous devrez faire preuve d'une solide culture historique dans le domaine de l'histoire de l'art et du meuble en particulier et avoir également de bonnes connaissances scientifiques.

Voir la fiche-métier.

 

Tapissier(ère) d'ameublement

Le tapissier d'ameublement, aussi appelé tapissier-décorateur, est le professionnel qui concourt à l'aménagement des intérieurs et à leur décoration. Il réalise la garniture de meubles et sièges neufs ou anciens, prépare et pose des tentures murales, voilages, décors de fenêtres ou de lits et tous éléments textiles destinés à la décoration et l'aménagement intérieur. Il assure la préparation en atelier et la pose chez le client.

Il doit posséder une haute qualification professionnelle s'agissant de mettre en œuvre des matériaux rares et chers, ou se voyant confier la restauration d'objets anciens de valeur. L'approximation n'a pas sa place dans la tapisserie !

Voir la fiche-métier.

Technicien(ne) de fabrication industrielle de mobilier et de menuiserie

menuisière

Ce professionnel met ses talents au service des fabricants de meubles (sièges, tables, bureaux...) et de menuiserie (portes, fenêtres, escaliers). Ses missions vont de l'encadrement d'une équipe d'ouvriers à la conception de nouveaux produits.

Débrouillard et réactif, le technicien de fabrication industrielle de mobilier et de menuiserie doit résoudre tous les problèmes posés par la fabrication. L'encadrement d'une équipe de conducteurs de machines automatisées nécessite aussi, de sa part, des qualités managériales. Enfin, une partie du travail de ce professionnel consiste à imaginer et dessiner de nouveaux produits avec l'aide d'un designer : une certaine créativité est indispensable lorsqu'on exerce ce métier.

Voir la fiche-métier.

 

Sellier(ère)

Cet artisan fabrique tout ce qui permet de s'asseoir. Il confectionne des sièges pour tous véhicules, des aménagements intérieurs, des capitonnages, des protections extérieures, auvents, bâches, stores... Des activités complémentaires peuvent s'y ajouter comme la bagagerie, par exemple. Outre le cuir, il travaille différents matériaux souples ou nouveaux : tissus, toiles enduites, produits synthétiques divers, fibres de carbone, polyuréthane, nylon, mousse...

Pour entrer dans la profession, vous devrez faire preuve de soin, de précision et de rapidité pour réussir vite et parfaitement les différentes activités propres à la sellerie.

Voir la fiche-métier.

Les métiers de l'aménagement intérieur

L'aménagement intérieur regroupe une petite dizaine de métiers. Les jeunes diplômés, souvent freelance à leurs débuts, doivent vite se constituer un carnet d'adresses touffu pour obtenir des missions. Après quelques temps passé en agence, les plus chanceux et les plus doués pourront s'installer à leur compte.

Agenceur(euse) de cuisines et de salles de bain

Ce professionnel est un menuisier spécialisé dans la construction sur mesure ou standard des éléments de rangement et des plans de travail, exclusivement pour aménager des agenceur de salle de baincuisines et des salles de bain.

Ce métier s'adresse aux personnes habiles et minutieuses. La curiosité est un plus : s'informer en permanence sur les modes et les innovations permet de coller aux envies des clients.

Voir la fiche-métier.

 

Architecte d'intérieur

Ce professionnel dessine et conçoit l'aménagement d'espaces intérieurs privés, publics ou commerciaux : boutiques, appartements, salles de spectacle, halls de gare, etc. Il supervise la réalisation des travaux, en vérifiant leur conformité au projet initial.

Pour réussir dans cette profession, il faut être créatif, savoir dessiner et être à l'aise avec les logiciels d'infographie. Il faut également être un bon communiquant pour pouvoir transmettre clairement ses idées aux clients et aux intervenants sur les chantiers.

Voir la fiche-métier.

 

Carreleur(euse)-mosaïste

Ce professionnel installe différents carrelages et revêtements sous forme de dalles ou de carreaux en grès, porcelaine, marbre, pierre, ardoise, plastique, faïence, asphalte, pâte de verre... Son travail consiste à décorer des intérieurs, voire du mobilier (table, cadre de miroir). Il lui arrive également de réaliser ou de restaurer des fresques.

Cette activité, par nature créative, demande une sensibilité et des aptitudes artistiques, mais aussi beaucoup de minutie et de patience.

Voir la fiche-métier.

Décorateur(trice)

décoratrice

Le savoir-faire du décorateur s'exprime dans de nombreux domaines : la création d'une ambiance, l'agencement de meubles, le choix des matières, des couleurs, des tissus¿ Chargé d'élaborer un décor suivant les désirs de son client, il travaille généralement en partenariat avec un architecte d'intérieur. Il peut être salarié d'un cabinet d'architecture d'intérieur, exercer en libéral ou pour le compte d'une entreprise.

Il possède de solides connaissances en histoire de l'art, de l'ameublement et de l'habitat et doit être capable de se renouveler en permanence.

Voir la fiche-métier.

 

Décorateur(trice)-scénographe

Le décorateur-scénographe réalise des décors de théâtre, de cinéma ou de plateaux de télévision. Il met aussi en scène des événements publics et des expositions dans des musées, des galeries, etc. Des premiers dessins au montage des décors, il est responsable de chacune des étapes du projet.

La conception de décors exige une bonne perception des espaces et des volumes, ainsi que de solides connaissances en architecture ou en peinture. Traduire dans l'espace le projet d'un spectacle suppose aussi de bonnes notions de mise en scène. Par ses connaissances étendues, le décorateur scénographe est un professionnel très polyvalent. Pour imaginer des ambiances, inventer des univers et, même, reconstituer des décors historiques, il faut être très créatif.

Voir la fiche-métier.

 

Domoticien(ne)

Le domoticien est un technicien de haut niveau chargé d'intégrer des matériels automatiques dans des habitations ou des bureaux. Il joue un rôle de conseiller en matière d'énergie, de communication, de système de sécurité et d'appareillage améliorant le confort.

Le technicien en domotique possède des qualités d'écoute et d'analyse pour cerner les besoins des clients et proposer des solutions adaptées. Son savoir-faire technique (l'informatique et l'électrotechnique sont ses principaux outils) se double de compétences commerciales lorsqu'il doit réaliser des études de marché ou répondre aux appels d'offres.

Voir la fiche-métier.

Étalagiste-décorateur(trice)

Ce professionnel a pour mission de valoriser les produits dans les rayons, sur les têtes de gondole et dans les vitrines des commerces ou grandes surfaces. Son but est de réaliser une présentation attrayante pour les clients et ainsi générer du chiffre d'affaires.

Pour exercer cette activité, il faut être très créatif, mais aussi habile, astucieux et un brin bricoleur.

Voir la fiche-métier.solier

 

Solier(ère)-moquettiste

Ce professionnel est le spécialiste de la pose de revêtements de sols et muraux, comme les moquettes, les linoléums, les tapisseries et les papiers peints. Il joue également un rôle de conseiller auprès de ses clients.

Ce métier, assez physique, demande une bonne résistance, ainsi qu'une grande mobilité car les déplacements sont quotidiens. Pour conseiller au mieux ses clients, le solier-moquettiste doit également être sensible à l'harmonie des couleurs, des motifs, des matières.

Voir la fiche-métier.

Zoom en Île-de-France

L'Île-de-France concentre 12% des sites de production, soit 2 630 entreprises de l’ameublement.

décoration

Elle est dotée de nombreuses écoles réputées, et reconnues, pour devenir architecte d’intérieur par exemple. Boulle, Olivier de Serres, ENSAD, ou encore l'école Camondo, l'académie Charpentier, l'ESAG Penninghen… sont autant d’établissements qui forment aux métiers de l’ameublement. Pour devenir décorateur-scénographe, les franciliens peuvent notamment passer par l'ENSAD, École nationale supérieure des arts décoratifs, qui propose un cursus en 5 ans avec une spécialité scénographie. Ce cursus est accessible sur concours après le bac. Citons aussi la Fémis, École nationale supérieure des métiers de l'image et du son, qui admet les titulaires de bac + 2 sur concours et propose une spécialisation décor (de cinéma) en dernière année.

Infographie/ p.6 de http://unama.org/doc/etudes/rapport_de_Branche_2015.pdf

 

Mes ressources utiles

Métiers et secteurs

UNIFA, Union nationale des industries françaises de l'ameublement

Des chiffres clés à jour et un dossier sur les enjeux du secteur et de la profession. Avec un point sur 30 métiers de l'ameublement (menuisier en sièges, ébéniste ou créateur designer).

http://www.unifa.org

 

Chambre des professionnels du bois, charpente, menuiserie, agencement

Un site à visiter pour s'informer sur les métiers de la charpente et de la menuiserie et découvrir quelques réalisations de référence dans le domaine du bois.

http://www.cpmap.org

 

FCBA, Institut Technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement

Un site dont l'objectif est d'observer et de faire connaître les innovations techniques du secteur auprès d'un public initié.

http://www.fcba.fr

 

Les agenceurs UNIFA, union nationale des industries françaises de l'ameublement

Ce site vous permet d'identifier toutes les facettes du métier d'agenceur.

http://www.lesagenceursunifa.fr

 

CAPEB, Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment région Île-de-France

Le site de la Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment région Ile-de-France. Dans la rubrique Ressources, vous trouverez des informations sur 12 métiers de la construction (menuisier, carreleur-mosaïste.) et sur les formations correspondantes. Dans la rubrique ''Pour les métiers", découvrez aussi quelques fiches métiers mais également à un dossier sur la création ou transmission d'entreprises, la femme d'artisan, etc.

http://www.capeb.fr

 

UNAMA, union nationale de l'artisanat des métiers de l'ameublement

Une présentation générale de cet organisme, qui regroupe plus de 30.000 entreprises artisanales. Quelques offres d'emploi et de stage sont à consulter.

http://www.unama.org

 

UPA, Union professionnelle artisanale

Des dossiers pratiques, organisés par secteurs, portent notamment sur les métiers d'art et les formations du bois et de la décoration intérieure.

http://www.upa.fr/fiches_metier/metiers.html

 

INMA, Institut national des métiers d'art

Animé par l'INMA (Institut national des métiers d'art), ce site officiel permet de suivre toute l'actualité du secteur des métiers d'art : festivals, salons, prix et distinctions et de s'informer sur les formations et les métiers.

http://www.institut-metiersdart.org/

 

UCAD, Union centrale des arts décoratifs

Essentiel pour en savoir plus sur l'univers de la publicité : la pub dans la presse, le langage des pros, l'histoire de l'affiche, la communication des marques célèbres... Tout est à portée de clic !

http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/

 

FFCR, Fédération française des conservateurs restaurateurs

Une série de dossiers sur les métiers de la conservation-restauration : les formations, les associations, la recherche, etc.

http://www.ffcr.fr

 

Agence pour la promotion de la création industrielle

Ce site offre un panorama complet sur la création et le design appliqués à l'industrie. A consulter notamment pour la présentation du secteur ainsi que l'annuaire qui recense plus de 300 acteurs du design en France.

http://www.apci.asso.fr

 

Design France, le réseau français des centres de design

Comment travaille un designer au sein d'une entreprise ? Est-il préférable d'être intégré ou de travailler en agence ? C'est à ce type de questions que ce site offre des réponses. Il propose aussi une présentation des différentes activités dans le design : produit, textile, identité visuelle et packaging.

http://www.design-france.net

 

Placeaudesign.com

L'histoire et les mots du design, la profession de designer, des ressources documentaires... Autant de rubriques d'un site indispensable pour découvrir le design et comprendre le rôle des designers dans le monde de l'industrie et du marketing.

http://www.placeaudesign.com

 

VIA (Valorisation de l'innovation dans l'ameublement)

A consulter notamment pour connaître l'accompagnement proposé par le VIA aux projets des jeunes designers.

http://www.via.fr/

 

FNSAI, Fédération nationale des syndicats d'architectes d'intérieur

Ce site aborde la profession d'architecte d'intérieur sous toutes ses facettes : missions et rôles, champs d'activité, modes d'exercice et cadre réglementaire.

http://www.fnsai.org

 

UNAID, Union nationale des architectes d'intérieur designers

A consulter pour en savoir plus sur le métier d'architecte d'intérieur designer. Le site propose aussi un annuaire des professionnels classés par régions.

http://www.unaid.fr

 

Cap BTP

Le Comité central de coordination de l'apprentissage dans le bâtiment et les travaux publics, dit CCCA-BTP, a commandité ce site très complet. Les informations détaillées sur les formations et les témoignages de pros éclairent sur les carrières possibles dans le BTP.

http://www.cap-btp.com

 

CCCA-BTP, Comité de concertation et de coordination du bâtiment et des travaux publics

Quelles que soient vos questions sur les métiers du bâtiment, elles trouveront sûrement une réponse sur ce site. Métiers, formations, alternance, adresses des CFA, recherche d'emploi, etc. Toutes les informations sont facilement accessibles.

http://www.ccca-btp.fr

 

Compagnons du devoir

Partez à la découverte du compagnonnage et des 20 métiers qu'il recouvre.

http://www.compagnons-du-devoir.com

 

Compagnons du tour de France

Ce site présente la démarche singulière des compagnons du tour de France et propose des fiches métiers complètes, du charpentier à l'ébéniste, en passant par le couvreur.

http://compagnonsdutourdefrance.org/

 

Orientation ameublement

Voulu par l'Industrie française de l'ameublement, ce site vous informe sur les métiers et formations de la filière. Vous y trouvez notamment des quizz et des fiches métiers.

http://www.orientationameublement.fr/

 

Choix de formations - orientation

 

CFAI, Conseil français des architectes d'intérieur

CFAI, Conseil français des architectes d'intérieur Vous trouverez sur ce site, en outre, la liste des écoles dont le diplôme ou le certificat est reconnu par le CFAI.

http://www.cfai.asso.free.fr

 

Arts appliqués

Ce site public vous permet d'identifier l'ensemble des formations et des établissements dans le domaine des arts appliqués et également de suivre l'actualité dans ce domaine.

http://www.lycee-pasteur.com/sitenational/index2.html

 

Écoles - organismes de formation

 

CFA de l'ameublement, la Bonne Graine

Présentation succincte des formations et des métiers possibles.

http://www.cfa-ameublement.org

 

École Boulle

Présentation de l'école et de ses différents cursus. A côté des informations pratiques sur les formations et les modalités d'admission, vous pouvez prendre connaissance des courtes présentations des métiers d'art, du design et des techniques industrielles.

http://www.ecole-boulle.org

 

École Camondo

Découvrez le cursus de formation proposé par cette école mais aussi le cycle d'initiation à l'espace.

http://www.ecolecamondo.fr/

 

École Grégoire Ferrandi

L'École Grégoire Ferrandi propose chaque année à de nombreux étudiants, élèves, apprentis et professionnels une large palette de formations dans 4 domaines d'activité : restauration (cuisine et service de restaurant), alimentation (boulangerie, pâtisserie, traiteur et vente en alimentation), artisanat (maroquinerie, menuiserie et tapisserie d'intérieur), décoration d’intérieur et publicité sur le lieu de vente.

http://www.egf.ccip.fr

 

École Négocia CCIP

Zoom sur la formation de décorateur-marchandiseur.

http://www.negocia.fr/negoweb/webocia.nsf/id/FR_Formation_Decorateur_Marchandiseur_-_formation_merchandising_post-bac_en_2_ans

 

ENSAD, École nationale supérieure des arts décoratifs

Les "Arts déco" possèdent une section image imprimée par laquelle sont passés de nombreux illustrateurs. La rubrique ''Etudes'' détaille les conditions d'admission et la pédagogie de l'école. Quelques travaux d'élèves sont également mis en ligne. Il est possible de télécharger les notices d'admission .

http://www.ensad.fr

 

ENSAAMA, École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art

Présentation des formations et de l'ouverture de l'école à l'international. Outre les formations et la vie de l'école, il est possible de découvrir le développement des relations internationales de cet établissement.

http://www.ensaama.net

 

ESAG, École supérieure d'arts graphiques et d'architecture intérieure

Présentation des formations mais aussi accès aux books ou sites web des anciens élèves.

http://www.penninghen.fr

 

ENSCI, École nationale supérieure de création industrielle

Présentation des missions, des formations et de l'actualité de l'école. Sans oublier les diplômes préparés.

http://www.ensci.com

 

Actualités spécialisées

 

Le portail de l'ameublement français

Le portail de l'ameublement français propose notamment un annuaire de sites consacrés au mobilier et à la maison. Un agenda des principaux salons est également disponible, ainsi que des liens vers les organisations professionnelles du secteur et des organismes de formation. Une trentaine de fiches métiers et un panorama du secteur sont également proposés.

http://www.ameublement.com

 

UCMP, union nationale française de charpente, menuiserie, parquets

Le Kiosque propose de nombreux documents et des liens sur des sites consacrés au bois.

http://www.ucmp.org

 

Domotique news

Une multitude d'informations pour être au fait des dernières avancées technologiques en matière de domotique. Ce site propose aussi un annuaire de tous les acteurs du marché : associations, bureaux d'études, architectes ou encore installateurs.

http://www.domotique-news.com

 

Études et statistiques

Rapport de branche des métiers de l’ameublement

http://unama.org/doc/etudes/rapport_de_Branche_2015.pdf

 

IPEA, Institut de promotion et d'études de l'ameublement

Cet observatoire des marchés de l'ameublement met à disposition des professionnels des chiffres clés et des études concernant la filière ameublement.

http://www.ipea.fr

Crédits photos

© Ludovic le Couster © Gilaxia © Naphat_Jorjee © vgajic © LiliGraphie © EXTREME-PHOTOGRAPHER © Canva © Scovad © Aerogondo © AndreyPopov