En fonction de mon projet, il existe plusieurs possibilités pour me perfectionner ou acquérir des compétences complémentaires après mon CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle). Et si je le souhaite, je pourrais poursuivre mes études en alternance.

En 1 an, j’acquiers des compétences complémentairesapprentie diplômée

Après mon CAP, je veux « ajouter une corde à mon arc » pour augmenter mes chances de trouver un travail qui me plaît ? J’ai la possibilité de préparer un autre CAP en un an, dans un domaine proche de celui de mon précédent diplôme. Je peux par exemple préparer un CAP chocolaterie après un CAP boulangerie, un CAP installateur thermique après un CAP installateur sanitaire, etc.

J’ai le choix parmi 200 spécialités de CAP.  

En un an toujours, je peux également préparer une MC (mention complémentaire) qui me permettra d’acquérir une spécialisation pointue. Je peux par exemple préparer une MC coloriste permanentiste après un CAP coiffure, une MC cuisinier en desserts de restaurant après un CAP cuisine, etc.

Il existe une trentaine de spécialités de MC de niveau V (CAP).

Et une vingtaine de niveau IV (bac).

Enfin, je peux préparer une FCIL (Formation Complémentaire d’Initiative Locale) de niveau V ou IV pour acquérir en 6 à 9 mois une spécialisation pointue recherchée par les employeurs de ma région. En Île-de-France, j’ai le choix parmi une dizaine de spécialisations rares : lingerie corsetterie balnéaire ; véhicule ancien ; échafaudeur….

Pour les connaître, je me reporte au moteur de recherche Trouver ma formation.

Je vise le bac en 2 ans

diplômes

Avec un bon dossier scolaire, je peux demander à rejoindre une 1ère professionnelle (directement en 2ème année) afin de préparer en 2 ans un bac professionnel du même domaine que mon CAP. Je peux par exemple viser un bac pro esthétique cosmétique parfumerie après le CAP du même nom, un bac pro technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros œuvre après un CAP maçon, etc.

Il existe une centaine de spécialités de bac professionnel.

 

 

Une fois mon bac pro en poche, je pourrai entrer dans la vie active ou envisager une poursuite d’études. 

Je prépare un diplôme professionnel en 2 ans

En 2 ans après mon CAP, je peux préparer un BP (Brevet Professionnel) de niveau IV (bac) pour approfondir mes connaissances et acquérir des compétences en gestion et management qui me permettront de m’installer à mon compte. Je peux par exemple préparer un BP couverture après un CAP couvreur, un BP coiffure après un CAP coiffure, etc.

Il existe plus d’une cinquantaine de spécialités de BP. apprentie

Je peux également préparer (après un BP ou quelques années d’expérience professionnelle) un BTM (Brevet Technique des Métiers), également de niveau IV, pour occuper un poste d’encadrement (chef d’atelier, chef de production) dans une entreprise artisanale. Je peux par exemple préparer le BTM pâtissier-confiseur-glacier-traiteur après un CAP pâtisserie, un BTM fleuriste après un CAP fleuriste, etc.  En Île-de-France, j’ai le choix parmi 4 spécialités de BTM : pâtissier-confiseur-glacier-traiteur ; chocolatier confiseur ; prothésiste dentaire ; photographe.

Enfin, je peux préparer un BMA (Brevet des Métiers d’Arts) de niveau IV après un CAP du domaine des arts appliqués (joaillerie, orfèvrerie, horlogerie, ébénisterie, gravure…).

J’ai le choix parmi une vingtaine de spécialités de BMA.

 

 

Crédits photos

© Région Île-de-France © Michael Zhang © monkeybusinessimages