Le logement, les transports en commun, le coût des études, les repas à assurer... Mon quotidien va radicalement changer avec la vie que j'avais au lycée !

Je réalise un budget prévisionnelbudget

Première étape dans mon autonomie : réaliser un budget provisionnel de mes dépenses pour mon année de formation. Cela comprend le logement, les transports, les repas, une mutuelle santé, des dépenses de loisirs, etc.

Il me faudra ensuite trouver un équilibre entre mon budget réel et mes envies !

Je devrai peut-être contracter un prêt étudiant. Un système de prêts bancaires garantis par l'État a été ouvert aux étudiants. Ces prêts d’un montant maximal de 15 000 euros ne font l'objet d'aucune demande de caution ou de conditions de ressources.

Je fais ma  demande directement auprès d'une banque partenaire sans obligation d’en être client :

  • la Société générale ;
  • les Banques Populaires ;
  • le Crédit Mutuel ;
  • le CIC (Crédit industriel et commercial) ;
  • les Caisses d'épargne.
bon à savoirPour ne pas favoriser les situations de surendettement des familles, les banques conservent toujours un pouvoir d’appréciation dans le choix final des bénéficiaires au vu du dossier constitué par les intéressés à l’appui de leur demande.

Pour mes dépenses quotidiennes liées aux repas, je pense au Restau U ! Je peux facilement trouver tous ceux qui sont autour de mon logement ou de mon université sur la carte interactive des hébergements et restaurants universitaires, réalisé par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Je recherche un logement

chercher un logement

Pour limiter mes temps de transport quotidien, je fais le choix d'un logement étudiant. En Île-de-France, la demande est particulièrement forte ! Il faut donc s'y prendre tôt, et avoir un dossier complet dès les premières visites de chambres d'étudiant ou de studios. Je peux aussi envisager la colocation ou un logement universitaire.

Pour faciliter ma recherche de logements, je consulte Locaviz, le site du logement étudiant réalisé par le ministère de l'Enseignement supérieur. Il recense des offres de logements privés ou en résidences universitaires.

Qui dit logement, dit loyer ! Je me renseigne dès l'année de terminale sur les aides possibles en matière de logement : APL (Aide personnalisée au logement), ALS (Allocation Logement à caractère Social).

Ces deux aides sont attribuées par la CAF (Caisse des Allocations Familiales) sur critères sociaux. Cela comprend les ressources, la situation familiale, la nature du logement, etc.

Pour  faire ma demande d’aide au logement étudiant, pas besoin de papier ou de me déplacer : tout se passe sur le site de la CAF  ! J’effectue une simulation de mes aides. Je consulte la Foire aux questions (FAQ), etc.

bon à savoirCes aides ne sont pas cumulables avec les prestations familiales des parents si j'ai moins de 21 ans. Si je choisis de bénéficier des aides au logement, je ne serai plus considéré comme étant à la charge de mes parents pour l'ouverture des droits aux prestations familiales.

A côté de ces aides, il existe la caution locative étudiante (CLE). C'est une garantie de l'État qui me permet d'accéder plus facilement à un logement si je suis dépourvu de garants personnels. Je demande ma caution locative étudiante sur messervices.etudiant.gouv.fr.

Attention ! Les aides au logement sont automatiquement suspendues au 1er juillet pour tous les étudiants, sauf si j'informe la CAF que je conserve mon logement au-delà de cette date.

 

Je prends soin de ma santésanté

Dès la rentrée 2018, la cotisation de sécurité sociale étudiante sera remplacée par une contribution unique "vie étudiante" pour tous les étudiants. Elle se substituera dans les universités à  plusieurs droits :

  • droit de médecine préventive;
  • contribution au Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes ;
  • cotisations pour les activités sportives et culturelles.

 

Elle devra être acquittée auprès du CROUS dont dépend l'établissement où je vais suivre mes études. Les étudiants boursiers seront exonérés du paiement de cette contribution.

 

L’adhésion à une mutuelle étudiante est facultative mais recommandée, car elle complète le remboursement des frais médicaux versé par la Sécurité sociale. Il existe la Mutuelle des étudiants et le Réseau national des mutuelles étudiantes de proximité.

 

Je recherche un job d'appoint

CV

Près d’un étudiant sur deux prend un job pendant ses études.

Entre les aides officielles et le coup de pouce de ma famille, je n'arrive pas encore à boucler mon budget. J'envisage de trouver un job à temps partiel pour compléter mes ressources. Je devrai alors faire preuve d'une grande organisation dans mon emploi du temps pour que ce travail soit compatible avec la réussite de mes études.

Le ministère de l'Enseignement supérieur a mis en place un site web référençant les offres d'emploi pour les étudiants. Sur Jobaviz, je peux consulter toutes les offres disponibles, et aussi m'informer sur les contrats de travail.

bon à savoirJe dois obligatoirement me connecter sur le site messervices.etudiant.gouv.fr  pour accéder aux coordonnées des employeurs.

Le site de l’Étudiant recense des offres d’emplois étudiants notamment  après les cours.

Si je souhaite plutôt travailler uniquement l'été, je me penche sur les conseils du CIDJ et me rends à la Journée Jobs d'été que le CIDJ organise chaque année en mars.

 

Crédits photos

© 10255185_880 © SvetaZi © Canva © Wild Orchid