Pour me lancer dans l'entrepreneuriat, il faut d'abord évaluer mon idée puis suivre différentes étapes pour consolider mon projet de création d'entreprise.

J'évalue mon idée et je fais une étude de marchéétudes de marché

J'ai une idée de création ou de reprise d'entreprise. Par des sondages en ligne, une étude de marché, et l'analyse du positionnement de mes concurrents potentiels, je dresse un portrait de ce qui pourrait faire la force de mon entreprise.

J'évalue mes atouts, le positionnement que je souhaite adopter, ma zone d'action, etc.

Durant cette phase de recherche, je mets aussi à l'épreuve ma motivation. Je vais faire face à de nombreuses situations nouvelles pour moi, et vais devoir trouver, pas à pas, la solution à chacune.

Je choisis le statut qui me correspond

C'est le moment de faire le point sur la législation en vigueur !

En solo, avec des associés, avec ou sans apport personnel pour débuter, avec des contraintes de diplômes selon l'activité visée... Les situations de création ou de reprise d'entreprise sont multiples.

Je me rapproche de la CCI pour bénéficier d'un accompagnement, notamment dans le choix du statut de l'entreprise et des aides possibles. Je peux aussi m'informer auprès des boutiques de gestion et des réseaux de professionnels qui existent autour de chez moi

Je réalise mon business plan et je trouve des financements

Les finances sont au cœur de la création et de la réussite de mon entreprise. Grâce aux études financementsde terrain, je peux évaluer le panier moyen pour ma future boutique en ligne ou les services attendus par mon public cible.

En mettant à plat mon business plan, j'échafaude mon plan de développement pour la phase de lancement, mais aussi à moyen et long termes. J'apporte ainsi des premiers éléments de réponse à la question centrale lors d'une création d'entreprise : "Mon projet est-il rentable" ?

Ensuite, je me lance, si nécessaire, dans la recherche de financement. Je peux, par exemple, participer à des concours autour de l'innovation ou de la création entrepreneuriale pour décrocher mes premiers euros ! Je peux aussi me rapprocher des banques pour leur présenter mon business plan, et leur demander un prêt.

C'est également le moment opportun pour faire le point sur les aides possibles en tant qu'étudiant ou jeune souhaitant créer mon entreprise.

Enfin, le financement participatif (crowdfunding) a aussi le vent en poupe du côté des créateurs d'entreprise. A moi de voir si je veux tenter l'expérience sur l'une des plateformes valorisant les projets de crowdfunding. Le principe est simple : je présente mon projet, et les différents paliers du financement sur une page dédiée et les donateurs ont une durée fixée pour contribuer à mon projet. A la date butoir, si le montant visé est atteint, je bénéficie des dons !

bon à savoirPour soutenir l'émergence en France de la finance participative, la BPI (Banque Publique d’Investissement) rassemble 516 projets de 42 plateformes de don, prêt et investissement sur sa plateforme tousnosprojets.fr.

Je me lance dans les démarches administrativesdémarches

Avant de me lancer au quotidien dans la vie de mon entreprise, je dois assurer tous les aspects administratifs indispensables.

Je dois aussi penser à la location d'un local, à l'achat de matériel ou de stocks, etc.

Une fois mon entreprise officiellement créée, je peux débuter légalement mon activité.

42-Creer-Ma-Boite.jpg

 

 

Crédits photos

© hirun © 10255185_880 © Portra ehf